Le blog du C.A.B.S

Le blog du C.A.B.S

Chasse à l'Arc Beauce Sologne

Publié le par CABS
Publié dans : #Renard, #Sanglier

La fin d'année 2020 se sera terminée avec ces deux sangliers dont un retrouvé par ma chienne Nova.

Et 2021 débutera avec ce joli mâle goupil.

Meilleurs Vœux à tous et surtout une bonne santé.

Vincent L.

Fin 2020 et début 2021
Fin 2020 et début 2021

Voir les commentaires

Publié le par CABS
Publié dans : #Sanglier

C’est lors d’une chasse mixte que j’ai eu l’occasion de prélever ce petit sanglier.

Tir à 12m pour 50m de fuite.

Matthieu D.

Sanglier chasse mixte

Voir les commentaires

Publié le par CABS
Publié dans : #Chevreuil

Nous sommes deux cousins archers inséparables à la chasse.

Invités par Christophe, accueillis par Nathalie, Julien et Yannick, amis avec qui nous partageons d'agréables moments cynégétiques, habituellement dans le Cantal.

C'est la première fois que nous chasserons en Sologne et plus particulièrement sur la commune de Lancôme.

Les consignes de sécurité données, les postes tirés, je me dirige dans une forêt de chênes à proximité d'un étang. Les feuilles sont tombées sur le sol gelé par moins cinq degrés. Je recherche des indices de présence et le bon arbre pour y poser mon treestand. Mes fenêtres de tir sont dégagées à l'aide de ma scie arboricole. J'installe méthodiquement mon auto grimpant ainsi que mon Hoyt G3. Les pieds perchés à environ trois mètres cinquante, mes zones de tir identifiées sont télémétrées.

Les traqueurs au loin débutent la poussée silencieuse. Il reste environ une heure de chasse pour cette première battue. Il fait froid je pense être à bon vent, les traqueurs viennent de passer sous mon arbre après avoir poussé neuf chevreuils. Je m'assis et attends un éventuel retour. Le calme est revenu, lorsque je devine au loin un chevreuil qui se dirige vers moi au pas, s'arrêtant de temps en temps pour fouiller le sol et regarder les alentours.

Il est maintenant à une vingtaine de mètres. Un gros chêne se trouve entre lui et moi j'arme, il disparaît deux ou trois secondes. Je le cherche, il est maintenant de profil côté droit, il s'arrête une nouvelle fois, c'est un jeune brocard en velours. La zone vitale alignée dans la visette et le HHA Tetra récemment posé par José L. je décoche. Il aboie à l'impact, il se jette dans les deux petits arbres sur sa gauche. Je le vois partir, il titube à environ trente mètres de l'anschuss.

L'émotion présente, je sonne la mort et j'envoie un SMS à Christophe "Brocard coffré". Il me rejoint pour effectuer la recherche en fin de battue, une piste de sang facile à suivre sur moins de quatre-vingt mètres nous mènera à la conclusion de cette histoire et de ce magnifique week-end.

Encore un très grand merci à vous les amis et à l'ensemble des actionnaires du CABS.

Sébastien R.

Mon premier brocard en velours
Mon premier brocard en velours

Voir les commentaires

Articles récents

Hébergé par Overblog