Le blog du C.A.B.S

Le blog du C.A.B.S

Chasse à l'Arc Beauce Sologne

Publié le par CABS
Publié dans : #Sanglier

Samedi 13 août.

 

Voici mon huitième affût en forêt de Bruadan, j’ai un bracelet de brocard à fermer, là où jadis François Ier traquait le cerf à courre... 

Quelques contacts mais pas de tir possible, par contre les sangliers me narguent dès la tombée de la nuit : grognements, bagarres, couinements des marcassins … avec de la patience viendra bien ma chance.

 

Je décide de laisser, pour ce soir, mon échelle d’affût sur la « coulée chevreuil » et d’opter pour mon tree-stand en m’enfonçant un peu plus dans le couvert de la futaie de chênes.

En poste à 19h30, vers 20h15 une jeune laie et trois petites bêtes rousses font leur apparition à 50 m sur l’allée. Puis c’est l’attente de la pénombre, bercé par le cri des hulottes et des engoulevents.

21h40 des animaux arrivent sur ma gauche dans les fougères, je distingue à 30m avec difficulté 5 petits marcassins et 4 sangliers d’une quarantaine de kilos.

21h50, il est grand temps car dans quelques minutes je ne verrai plus rien …… un animal arrive d’un pas décidé et s’arrête à 12m de trois quarts face, mon arc est déjà armé ….. Il repart et s’arrête plein profil à 10 m, masqué par quelques fougères. Je choisis cet instant pour décocher, le pin de mon viseur étant légèrement éclairé par la lune qui perce la frondaison.

Demi-tour fixe, course éperdue, cri guttural au moment où la flèche cassa en deux au contact d’un tronc, effondrement et derniers soubresauts à 30m, il est mort je le sais.

Je n’attends que dix minutes car le plus dur reste à faire et la nuit va me prendre. Je prépare ma dague au cas où, je trouve du sang 5m après l’impact, puis ma flèche, la piste est facile grâce à ma torche judicieusement rechargée. Il est là, étendu sur le flanc, raide mort sur son lit de mousse, une atteinte plein poumons ….. Mais ce n’est pas un « bébé » 70 kilos minimum, je ne parviens pas à le tirer et quoi faire maintenant, gros malin, seul dans cette grande forêt à 1 km de la voiture ? …….. Allo …Euh j’ai fait un cochon …. Tu peux pas venir m’aider par hasard ? Ah …. Tu interromps ton dîner pour moi …. Au ben non faut pas …. Ah tu viens quand même bon, ben merci alors...

 

 

La suite vous la connaissez tous : séance photos, félicitations, retour à la maison, lumière dans le hangar, palan, couteaux, scie, dépouille, découpe, partage, frigo et dodo chargé d’émotion à deux heures du matin !!!

 

Arc Bowtech Carbon Knight, Powerflight équipée d’une fidèle trilame Snufer, tellement efficace mais que l’on ne trouve malheureusement plus.

 

Jean-Louis D.

Le plus dur c'est après...

Voir les commentaires

Publié le par CABS
Publié dans : #Sanglier

Petite bête rousse solognote prélevée ce dimanche matin au lever du jour.

 

Arc et flèche Win&Win, lame Tooth of The Arrow.

 

Amicalement,

Bertrand

Saint Hubert, reste avec moi !

Voir les commentaires

Publié le par CABS
Publié dans : #Sanglier

22 juillet nous sommes avec quelques copains de chasse chez notre amis Claude, pour un affût aux sangliers.


Après avoir fait le rond traditionnel pour les consignes, et après tirage au sort nous partons à nos postes.

 

Ayant tiré le 9, là où Bertrand avait fait son sanglier et son chevreuil la dernière fois , je me dis que j'aurais peut être la même chance ? Après 1/2 heure d'attente, 20h30 j'entends du bruit sur ma droite et je vois un petit arbre bouger dans le milieu d'un roncier. Après une observation un peu plus pointue, j'aperçois le derrière d'un sanglier à une vingtaine de mètres qui n'en finit pas de se gratter au long de cet arbre pendant au moins 10 mn puis se décide à se déplacer vers un autre arbre pour recommencer à se gratter de nouveau, comme moi peut être gêné par les moustiques.

 

19m plein travers cette distance me parait bien, vu mes distances d'entraînement de cet après midi. 

 

Après avoir bien joué avec mes nerfs, je me décide à décocher et perçois bien mon encoche lumineuse arriver au bon endroit. Pas content il s'engouffre dans un roncier impénétrable puis plus de bruit.

 

Je téléphone à Claude pour l'avertir et me dit que l'on arrêtera vers 21h45 pour aller voir cela ensemble.

 

Mon dieu que cela a été long !!! L'heure arrive, donc je descends de mon affût, François vient à ma rencontre alors Gégé ???

 

Et bien je viens de retrouver ma flèche qui avait traversé avec quelques bulles sur le fut, déjà bon signe ! nous suivons les indices péniblement en se frayant un passage. Au bout d'une trentaine de mètres François me dit tu sens ? Il est pas loin. Quel nez !!! En effet, 10 m plus loin il était bien là ! Ouf ! Me voilà plus détendu. Après la séance photos, le dépeçage, et le casse-croûte, la soirée s'est terminée assez tard. Merci à tous et surtout à Claude qui nous permet de partager ces bons moments sur son territoire.

 

( flèche w&w comet ) arc HOYT carbone élément G3 lame G5 magnum )
 

Mon premier sanglier !

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 200 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog