Le blog du C.A.B.S

Le blog du C.A.B.S

Chasse à l'Arc Beauce Sologne

Publié le par CABS
Publié dans : #Chevreuil

Mercredi 5 août 2015.

Si je chasse le plus souvent avec mes arcs tradis, l’Oneida garde un charme inimitable pour lequel je craque de temps à autre… « Good Old Bow » Mon vieil Aéroforce de 22 ans d’âge était au repos depuis plus de 6 mois, par manque de temps et suite à un problème de visserie, finalement résolu de façon simple et efficace… (L’Oneida à cet avantage indéniable de pouvoir être entièrement démonté / remonté en quelques minutes avec un simple jeu de clefs, sans presse et de pouvoir être bricolé si besoin).

 

Après les tirs de réglage et l'entraînement qui se doit, direction les bois pour un affût du soir dans une commune du nord de la Vienne, histoire de bien concrétiser cette remise en service.

 

En place dans une bordure de coupe à 19h sur mon échelle d'affût, à 19h15 je reste tranquillement assis à repérer les alentours, vu que généralement on passe la première heure à se faire oublier... Le pas léger et caractéristique d'un chevreuil sur des feuilles sèches se fait entendre. Un brocard se tient à 25 m, comme il arrive par la même voie que moi et seulement quelques minutes plus tard, son attitude est méfiante, il renifle le sol, l'air, inspecte autour de lui, entre 2 feuilles de repousse de châtaigner qu’il mâchonne sur ses gardes.

 

Je ne bouge pas et attends qu'il se calme, ce qu'il fini par faire, au moment ou il s'approche, une bouffée d'air produit suffisamment de bruit pour que je puisse me lever et armer sans bruit, désormais à 15 m, la distance de tir max que je me suis fixé sur chevreuil, il attaque une autre repousse de châtaigner, profil arrière, tir… Il me semble voir un impact trop arrière à mon goût, le brocard détale et disparaît en 2 secondes dans le sous bois couvert de fougères.

 

La flèche présentant des indices divers est sur place avec des projections, (du rose bulleux, du rouge foncé et une odeur de panse), 20 mètres de piste et aucun autre indice, je le laisse et reviens le lendemain matin avec un conducteur de chien de sang, persuadé d'avoir fait un tir de panse. "Gaspard" prend la voie et le trouve sans difficulté, mort, à environ 50 m... J'avais un peu dramatisé mon tir, foie en principal, la panse à peine touchée, 1 poumon en secondaire.

 

Il s'agit d'un jeune six avec une pointe de fourche manquante, probablement cassée aux velours

 

Un grand merci à Richard et un hommage aux conducteurs de chiens de sang, indispensables bénévoles, prêts à se lever aux aurores pour quelques mètres de recherche...

 

Oneida AéroForce de 1993. Réglé à 55lbs, viseur point rouge sans visette, et tir sans décocheur.

Flèche Timber Stick 500 grains, lame Swhackers 2"

 

Dan LX

Oneida et tir d’été dans le Haut Poitou
Oneida et tir d’été dans le Haut Poitou

Commenter cet article

moreau francis 10/08/2015 20:19

Bravo Dan
Ravie que mon Cambronne de fb t est porté chance
Francis

Jean-Louis D 09/08/2015 15:05

bravo Daniel , félicitations

Loison.J 09/08/2015 12:21

Toutes mes félicitations Daniel ,

Christophe C. 09/08/2015 11:19

Bravo Dan !
Toujours aussi efficace au tir et au récit !
Félicitations !

Articles récents

Hébergé par Overblog