Le blog du C.A.B.S

Le blog du C.A.B.S

Chasse à l'Arc Beauce Sologne

Publié le par CABS
Publié dans : #Chevreuil

Mardi matin 8h, je viens de finir une nuit de travail relativement fatigante… J’en profite pour me reposer un peu la journée car ce soir, affût à Saint Maurice ! D’après ma boîte mail, il paraît qu’il y a des sangliers !


Me voilà arrivé ! Comme d’habitude je ne sais pas où je me poste, c’est tellement difficile de choisir. Je pars à pied avec Franck. On va aller vers le Beuvron tous les deux. Il choisit le treestand du « S » et moi « celui du Beuvron ». Une fois installé je m’aperçois que vu d’en haut le coin a l’air fréquenté. Il y a des flaques d’eau sur le chemin, je vois déjà un sanglier se souiller !


Très peu d’eau dans le Beuvron mais peut être qu’un ragondin osera le remonter. Je taille quelques feuilles de lierre qui pourraient gêner un éventuel tir.


Bon, l’attente commence, j’envoie des sms à Franck, on plaisante sur un tas de bêtises mais toujours en rapport plus ou moins étroit avec la chasse.


Au bout d’environ 1 heure d’affût, j’entends du bruit derrière moi. Je me lève discrètement. J’aperçois chez le voisin de l’autre côté du Beuvron un sanglier ! Non 2 ! Finalement c’est tout une compagnie qui est en train de manger des glands sous les chênes.


Pendant environ 30 min, la compagnie reste à environ 40 mètres de moi. J’ai pu les observer et repérer la laie meneuse qui s’avère être suitée d’une dizaine de marcassins. Mais ils ne se rapprochent pas du Beuvron et comptent encore moins le traverser. Je suis tout de même complètement omnibulé ! Un animal pourrait passer derrière moi sans que je m’en rende compte ! Ils finissent par remonter en direction de l’autoroute. C’est terminé pour moi…


Je me rassois. Plus un bruit. A part cette chouette. Au bout d’environ 30 minutes, j’entends à nouveau du bruit derrière moi !


Est-ce les sangliers qui reviennent ? Je me relève rapidement et dans les branches il me semble voir quelque chose de roux ! Cela se rapproche mais caché par les branches devant moi. Je suis quasiment sûr qu’il s’agit d’un renard… J’entends un « plouf ». Il est donc descendu dans le Beuvron ! L’animal traverse !


Il sort de mon côté ! Ah mais non c’est un magnifique brocard ! Sans attendre j’arme mon arc je vise le défaut d’épaule et lâche ma flèche qui vole jusqu’à lui ! Le brocard part en trombe, disparaît dans la forêt et s’arrête à environ 20 mètre de mon affût. Quelques secondes plus tard il refait un barouf monstre et puis plus rien…


J’appelle Franck. On patiente un peu puis nous décidons d’aller voir les traces et indices.


La flèche est retrouvée fichée dans le sol, pleine de sang mais aussi de substances stomacales… Ce n’est pas très bon signe. Mais le bruit qu’il a fait lors de sa fuite nous incite à poursuivre nos recherches. Du sang… Encore du sang mais trop peu... Plus loin, une reposée avec cette fois une quantité rassurante de sang !


Ça y est ! Nous apercevons son pelage roux dans les ronces ! Il est là !


Mon premier brocard à l’arc !!!


21 kg. Petit six pointes.
30 mètres de fuite. Atteinte des deux poumons.
Arc infinite edge. Flèche carbone. Bilame magnus.


Grégoire P

Premier brocard à Saint Maurice

Commenter cet article

Vincent L. 15/09/2015 00:09

Félicitations Grégoire pour ce premier brocard et cette belle flèche

Loison.J 14/09/2015 23:51

Toutes mes félicitations , pour un premier broc il est beau .

Jean-Louis D 14/09/2015 00:38

Bravo Grégoire que d'émotions lors de cette soirée

Dan Lx 13/09/2015 12:05

Je te renouvelle mes félicitations pour ce joli brocard et ce tir impeccable...

Bertrand C 13/09/2015 11:27

Un Grand Bravo Grégoire pour ce premier Brocard ;-)

Christophe C. 13/09/2015 10:29

Toutes mes félicitations, le début d'une longue série !
Sympa le récit !

Articles récents

Hébergé par Overblog