Le blog du C.A.B.S

Le blog du C.A.B.S

Chasse à l'Arc Beauce Sologne

Publié le par CABS
Publié dans : #Renard, #Sanglier, #Chevreuil

 

Accompagné par papa samedi soir pour mon premier affut de la saison au grand gibier sur notre territoire communal, j'ai eu le plaisir de prélever un jeune goupil un peu trop curieux. Tiré à quatorze mètres il ne fera que cinq mètres de fuite. Première sortie réussie !

 

Dimanche, c'est à l'invitation de notre ami Claude entouré de quelques camarades de jeux que ce beau week-end cynégétique va continuer. Après la traditionnelle bise et une petite bière fraîche, les postes sont tirés au sort. Ça sera le numéro 9 pour moi, un poste très sympa au cœur du territoire.
Une petite plateforme en bois installée il y à dix ans avec papa se noie parfaitement dans un magnifique décor de nature. Tout juste monté sur mon perchoir, mon décocheur pas encore au poignet, un petit bruit derrière moi attire mon attention. Il est déjà là ! à moins de quinze mètres. Un jeune brocard daguet rentre parfaitement dans les critères de tir donnés par notre hôte. Ma main plonge très délicatement dans mon sac à la recherche de mon décocheur alors que mon brocard est déjà à quatre mètres sous mes pieds. Décocheur fixé au poignet, mon arc prend place dans l'autre main et ma flèche est encochée dans un silence plus que complet. Le joli daguet est là à cinq mètres devant moi attendant mon erreur. L'angle 3/4 arrière serré, mon pique spot visualisé, je décoche. L'atteinte me parait bonne peut être un petit peu arrière confirmé par quelques laissés sur la flèche. Le biotope de ce beau territoire très fermé et la densité de sangliers importante, je ne veux pas prendre le risque de perdre cette animal alors je prends rendez vous pour dans trois heures avec un chien de rouge.


Deux heures après, toujours perché et tout juste remis de mes premières émotions, dans la même coulée d'arrivée que mon brocard, c'est cette fois un joli ragot de cinquante kilos qui tente de forcer le passage. Mon arc est déjà armé, mon nouveau viseur Apex à réticule lumineux ne lâche plus son défaut de l'épaule. Il se présente plein profil à une quinzaine de mètres. La flèche s'envole et atteint sa cible. Le cri strident et l'immobilisation du sanglier me fait vite comprendre que mon atteinte est un peu haute mais efficace. Une deuxième flèche aux poumons viendra très rapidement endormir l'animal à jamais.


Django trouvera mon jeune daguet sans vie sans aucun problème à une bonne centaine de mètres de l'anshuss.


Une petite photo avec les copains pour immortaliser cette belle soirée, une heure de découpe dans la bonne humeur et tout ça finalisé par une bonne table.


Un week-end de chasse comme on les rêve ! ;)


Merci claude, JC, et papa mon porte bonheur.
Arc Win&win huricane C6, flèches Win&Win comète et lames Tooth of the Arrow.


Amicalement, Bertrand

Un week-end de chasse comme on les rêve !
Un week-end de chasse comme on les rêve !

Commenter cet article

Jean-Louis D 01/07/2016 00:11

Bravo Bertrand, quel fantastique début de saison

Lavallart 30/06/2016 08:49

Tu n'es plus Président...mais toujours aussi efficace !
Un GRAND BRAVO !

Christophe C. 29/06/2016 22:24

Et 1, et 2 et 3 prélèvements ! Bravo pour un tel score sur le week-end !
Toutes mes félicitations !

OlivierP 29/06/2016 20:10

Bravo mon Bertrand, joli Petit Chelem!!! A vendredi pour arroser ça comme il se doit...

Vincent L. 29/06/2016 19:52

Félicitations, une saison prometteuse...

Articles récents

Hébergé par Overblog