Le blog du C.A.B.S

Le blog du C.A.B.S

Chasse à l'Arc Beauce Sologne

Publié le par CABS
Publié dans : #Chevreuil

Samedi soir, c'est lors d'un affût chez un ami, que j'ai pu flécher un jeune brocard dans les dernières minutes de la soirée. Lors de ma décoche, le bruit caractéristique de l'atteinte et la trajectoire de mon encoche lumineuse laisse supposer une bonne atteinte. Descente du tree stand, récupération de la flèche et là, un doute s'installe, aucun indice sur la flèche. Que s'est-il passé ? Une branche, le chevreuil a bougé, je ne comprends rien. Je me dirige vers le chemin où le rendez-vous était donné avec Jean-François. Je ré-inspecte ma flèche à la frontale, rien, à part une légère trainée de sang sur un empennage mais sèche, puis découverte d'un ou deux poils (je dois avoir trop regardé les experts). Je sens la flèche et là une odeur confirme que l'animal a bien été touché.

Retour à l'anschuss, frontale vissée sur la tête. Rien à l'anschuss, 5 mètres, 10 mètres passent et toujours rien, puis une première goutte, puis des trainées de sang de plus en plus marquées. Je m'arrête quand, j'entends un sanglier à une dizaine de mètres de moi respirer fortement mais ne le vois pas. Pas très fier le gars dans la nuit !!! Je retourne sur le chemin et retrouve JF. Explications de la situation et de la rencontre avec un sanglier. Ce sanglier bien connu de JF n'est autre que "Dark Vador" de son surnom, attribué par  son groin dévasté par une balle. Il venait de lui passer sous son tree stand quelques minutes avant, sans pouvoir décocher (c'est que le pépère fait pas loin des 75-80 kg).

Nous décidons de remonter la piste de mon chevreuil. Le sang s'accentue et il est très facile à suivre. Les zigzag et changements brusques du fugitif sont de plus en plus marqués. Nous pensons que nous pouvons le trouver à tout moment. Chose faite après un peu plus d'une centaine de mètres, il est là agonisant. Premiers regards sur l'atteinte pour ne laisser aucune trace de la sorte sur la flèche : atteinte 3/4 arrière, derrière le défaut de l'épaule, un peu basse lui faisant une coupure au cœur.

Confirmation : toujours prendre le temps d'aller contrôler son tir et ses flèches minutieusement.

Un grand merci à Jean-François pour cette sympathique soirée et ces bons pieds de cochon délicieusement préparés.

Vincent L.

Toujours prendre le temps...

Commenter cet article

Thierry S 23/02/2017 10:39

Félicitations

Jean-Louis D 21/02/2017 23:15

Bravo Vincent. Toujours vérifier son tir et la nuit avoir une tablette de révélateur de sang
J'ai retrouvé mon premier brocard au bout de 100m, flèche plein cœur et pas de sang les premiers 20m, grâce au bluestar !

Christophe C. 21/02/2017 19:37

Alors on a la pétoche de Dark Vador ?
Félicitations l'artiste !

Articles récents

Hébergé par Overblog