Le blog du C.A.B.S

Le blog du C.A.B.S

Chasse à l'Arc Beauce Sologne

Publié le par CABS
Publié dans : #Chamois

Parti à la conquête de Rupicapra dans le Cantal avec mes compères archers que je nommerais Mirabelle et Églantine, c'est lors de notre troisième séjour que j'ai eu l'opportunité de flécher ce cabri.

Installé au tree-stand sur un gros chêne face à un pré d'estives que tout le monde appelle ici le "Pré Aux Chamois", je tente en vain de me réchauffer. Les nuages remontent la falaise abrupte et sont écrasés dans le pré par des rafales de vent mêlées à la pluie et au grésil.

Face à ce spectacle météorologique, la soirée me semble bien compromise mais c'est sans compter sur la rusticité du chamois qui se présente plein travers à moins de quinze mètres et s'immobilise juste au bord de la falaise.

La réaction de l'animal à l'impact a été surprenante. J'avais déjà vu des sauts de cabri mais là je suis resté éberlué de voir qu'il n'accuse pas le coup mais saute directement dans le vide !

Impossible d'aller le chercher le soir même, nous le retrouverons le lendemain matin sur un chemin trente mètres plus bas.

Quel saut ! Quel saut de cabri !

Merci à Alain G. pour la confiance qu'il nous accorde sur ce territoire.

Merci à Mirabelle et Églantine et merci à ceux qui savent bien entendu !

Mathews Triax avec lames articulées Swhacker Hybrid

Christophe C.

Saut de cabri
Saut de cabri
Saut de cabri

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog