Le blog du C.A.B.S

Le blog du C.A.B.S

Chasse à l'Arc Beauce Sologne

Publié le par CABS
Publié dans : #Sanglier

"Que fais-tu dimanche matin ?", me dis Tonio, "tu veux venir à la chasse ?"

"Ah oui, je veux bien mais je te préviens, je suis archer….."
"Ah….et bien non alors, pas d’archer chez nous, ou bien je te mettrai sur un mirador…."
"Pas possible pour moi, je ne peux pas être sur la ligne des postés et je ne tire pas à la course, avec mon échelle, je rentre dans la traque et je me débrouillerai."

La chasse à l’arc rencontre encore quelques réticences et il faut faire preuve de pédagogie pour que les barrières tombent. J’obtiens finalement mon sésame et rendez-vous est pris pour 8h30 dimanche.

Après les consignes un rabatteur m’emmène à mon poste. Finalement et très gentiment, Antonio a réfléchi au meilleur endroit où me placer. La propriété que je ne connaissais pas, est magnifique. Alternance de cultures à gibier, haies, ronciers, marécages. Grosse fréquentation de sangliers un peu partout. Une allée forestière m’est destinée et libre cours à mon instinct…. Je vise une tallée de charme, en queue d’étang, le long d’un fossé et près d’une coulée que les animaux semblent affectionner. Et c’est parti pour la première battue de l’année, les chiens jappent de bonheur et les rabatteurs pas moins…. J’attends l’animal qui va se dérober. Trois quarts d’heure s’écoulent et il est là, au pied de l’échelle, je ne l’ai même pas entendu, un chat n’aurait pas mieux fait. J’arme, il traverse au pas, se met à l’eau jusqu’au ventre, s’arrête mais une branche me gêne. Il remonte le talus dans la fameuse coulée et a le malheur de s’arrêter. Je décoche et l’atteint en ¾ arrière. Il part avec la flèche mais je ne la vois plus 20 m plus loin. Dix minutes plus tard j’entends un ferme puis un coup de carabine.

Tonio arrive avec ses chiens et je lui précise de faire attention à ma flèche qui doit être au sol. Il la retrouve en effet cassée, 20 cm avec l’encoche et 20 cm avec la pointe. Un peu plus tard coup de fil : ton sanglier est retrouvé. Satisfaction et soulagement. Il s’agissait de ne pas faire d’erreur, surtout aujourd’hui…..

Je dépouille toujours moi-même mes animaux. Je retrouve le tube dans le corps de l’animal.

Les viscères sont traversés ainsi que diaphragme, foie éclaté, poumon, cœur sectionné et sortie épaule opposée. La contraction de la cuisse gauche et de l épaule droite a cassé la flèche en trois morceaux, l’hémorragie était massive. Pourtant dix minutes après le tir, l’animal tenait tête aux chiens et boulait un rabatteur …. Respect à notre animal de chasse.

Pour l’anecdote je suis le seul à avoir prélevé sur les 30 chasseurs présents…. Des loupés, des pas vus …..pas peu fier le gars et surtout une ribambelle de questions et de félicitations avec même quelqu’un qui veut maintenant passer sa JFO l’année prochaine…..

Parler, convaincre, être sans faille, telle est notre devise….

Tonio me serre dans ses bras : « Je t’invite la prochaine fois » ……

Arc Carbon Knight Bowtech 56 # , Powerflight Easton et bilame German Jager 125 gr.

Distance de fuite 200 m, mâle de 70 kg.

Jean-Louis D. 19/09/21


 

Début de saison

Commenter cet article

C
Félicitations et merci pour la superbe promotion de la chasse à l'arc !
Répondre

Articles récents

Hébergé par Overblog