Le blog du C.A.B.S

Le blog du C.A.B.S

Chasse à l'Arc Beauce Sologne

Publié le par Loison.J
Publié dans : #Chasse

Bonjour,

Je chassais hier à RIENNAY et j'y ai prélevé ce beau cerf. Guillaume GOULET y a prélevé une belle laie d'environ 55 kg.

Le cerf a été levé peu après le début de la première battue. J'apercevais des pointes blanches qui dansaient au-dessus des brémailles et se dirigeaient vers moi. Ce cerf a sorti la tête des brémailles dans la clairière qui était juste devant moi. Il m'a regardé pendant quelques secondes et en est sorti sans crainte (merci à ma tenue Predator "green déception"). J'ai choisi cet instant pour décocher. Il était alors à 16 mètres de moi. L'atteinte était au défaut d'épaule. A l'impact, l'animal est parti au galop en cassant beaucoup de branches. Je retrouvais la flèche juste après l'anschuss enduite d'un sang clair et "bulleux". Deux heures plus tard, je le retrouvais à 50 mètres de mon poste (mirador). Au dépeçage, les deux poumons étaient touchés.poids vidé 110 kg poids estimé 145 kg

Mon arc est toujours un Hoyt (ultratec), mes flèches toujours des trophy ridge (hail fire) et ma lame toujours une snuffer (affûtée par Nicolas).

En fin de seconde battue, Guillaume entendit un sanglier arriver droit sur lui. Installé sur un mirador également, il décocha et stoppa la fuite de l'animal 10 mètres après le tir !!!

Sa veste est une vieille "biaude" (veste miteuse en jargon solognot) qui lui porte chance (il se l'était achetée avec sa première paye, ça renseigne sur l'âge de la "biaude" !). Son arc est un Mission X4, sa flèche est une rebel hunter et sa lame une striker.

Cordialement,

Franck HOCQUET

Voir les commentaires

Publié le par Loison.J
Publié dans : #Chasse

Chasse aux lièvres de Villeprevost

31 archers réunis pour une chasse au chaudron, chez notre ami Stanislas Fougeron

Les lièvres étaient aux rendez vous pour ce dimanche 18 octobre 09, pour sur plus de 300

376 flèches de tirées, et pourtant dans de bonnes conditions, trois lièvres seront prélevés, quelques touchettes pour certains,

Les honneurs a Mrs, Jérôme Brousse, Sylvain Calvier et José Loison    

Merci a la famille Fougeron et à notre ami Stanislas de nous avoir accueilli sur leur domaine

Merci à tous les rabatteurs

Merci à Georges Mirleau et José Loison pour les camions

Merci aux deux photographes , Christian Gambier et  Bruno Giacosa 

voir album Villeprevost ou cliquer sur la photo

                                                            notre hôte Stanislas Fougeron

                                                            Loison.José, Jérome.Brousse ,  Sylvain.Calvier


Voir les commentaires

Publié le par Loison.J
Publié dans : #Chasse

Vendredi en fin d'après-midi, Jérôme (Jéjé69) (mon invité lyonnais pour un WE chasse en Région Centre) et moi partons chasser quelques parcelles de peupliers, ronces et friches diverses à deux pas de la maison à la recherche d'un lapin, d'un lièvre ou d'une perdrix. Histoire de lancer comme il se doit un

WE assez riche sur le plan cynégétique...

  Nous partons de la maison à pied puis commençons par une ancienne vigne, gagnée par les ronces. Les lapins en ont fait leur domicile, et ils sont ici chez eux. Très difficiles à bouger, nous en apercevons un que nous ne réussirons pas à tirer. Il se glisse sous les ronces, pour disparaître ensuite... Même mon épagneul, pourtant bon brousseur, ne parvient à le relever.

  Dans les peupliers, au biotope idéal (semis de chênes, cornouillers, ronces, ajoncs...), nous ne levons rien, si ce n'est quelques grives.

  Voyant l'heure avancer, nous finissons par un petit vivier, aux portes du bourg, aux chaussées farcies de trous et recouvertes de ronces.

  Je place Jérôme, et traque avec mon chien les alentours du vivier, dans l'espoir de voir un lapin courant se réfugier au trou se faire intercepter par une flèche lyonnaise. Rien...

  Nous nous apprêtons à repartir quand Jérôme aperçoit un lapin à ses pieds en train de se défiler ! Nous sommes sur un tapis de ronces de 30/40cm de haut, nous les voyons se soulever au passage du lapin. Je cours sur quelques mètres afin de lui couper la retraite du vivier, puis rappelle mon chien, afin qu'il nous le lance...

  Plusieurs minutes, nous marchons pas à pas, en scrutant à nos pieds. Nous le voyons à plusieurs reprises, mais jamais suffisamment longtemps pour permettre un tir.

  Le voilà sous les ronces ! Il s'arrête quelques secondes, à 6/7m, le temps que je lève l'arc. La flèche part et se fiche en terre !

  Je la regarde, stupéfait, gigoter par moment... Je reste ébahi 2/3 secondes, avant de me rendre sur ma flèche. Je n'y crois pas, je viens de tuer mon premier lapin, qui plus est avec mon arc en gaucher !

  Un grand moment de plaisir partagé avec mon ami Jérôme !

  Et le bonheur de rentrer à la maison à pied, un arc à la main, un lapin dans l'autre... Pas moins fier que Pagnol avec ses bartavelles !

  Arc Impala 45#28, legacy 2016, trilame snuffer

  Olivier PANGAULT

Voir les commentaires

1 2 3 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog