Le blog du C.A.B.S

Le blog du C.A.B.S

Chasse à l'Arc Beauce Sologne

Publié le par Loison.J
Publié dans : #Chasse

Nous sommes le Lundi 22 Juillet après avoir fait un très jolie parcours 3D ce dimanche sur le domaine de Montrieux et d’avoir un peu mal aux mains, je décide d’aller taquiner le chevreuil.
Il fait un peu trop chaud et c’est la pleine Lune, pas grave je le sens bien !
J’arrive un peu tard à mon affut 21h05 car j’avais des choses à faire.
Je m’installe tranquillement sur ma chaise d’affut et commence à scruter les alentours avec mon télémètre. 
Après 10minutes d’attentes j’entends du bruit qui vient de ma droite
Je connais déjà un petit brocard que j’ai approché à 19m mais je n’avais pas eu envie de tirer sachant que je ne connaissais pas les autres brocards du secteur, la semaine d’après je le vois à 35m donc trop loin pour tirer, mais il se frotter les bois sur tous les petits bouquets de jeune pousse, j’en conclu que c’était lui le brocard du secteur. 21H10, les choses sérieuses commencent ! Je le vois sortir des orties, il se cale dans le chemin
Je suis armé, j’ai télémétré, il se trouve à 27mètres, certes c’est loin mais je suis confiant dans mon tir je prends le défaut de l’épaule, La flèche vole vite et je vois mon encoche lumineuse rentrer derrière l’épaule, le brocard part en trombe puis au bout de 6/7 secondes plus rien
Je me repasse une vingtaine de fois mon film pour arriver à voir l’atteinte.
Je descends à mon anschluss  et je vois ma flèche avec seulement le haut de ma flèche maculée de sang clair, la je me dis que c’est mauvais car je pense a une atteinte musculaire…
Je fais 20m et pas une goûte de sang ! le doute commence à m’envahir
RDV pris pour demain matin
Le lendemain je fait 5mètres de plus que la veille et vois des grosses giclée de sang, je suis plus confiant car le sang ne tombe pas en goutte mais en saccade, je continue mais décide d’arrêter car je dois aller travailler.
Philippe le propriétaire, continue la recherche tout seul, et le retrouve à une centaine de mètres du tir.
Je suis rassuré car je n’aurais pas voulu perdre cet animal.
Après la dépouille de l’animal je constate que les poumons sont traversés
« Une belle et bonne flèche » comme dirait certain…
Distance de tir 27m ,distance de Fuite 110m
Arc : Martin Shadowcat 65# sans viseur ni décocheur, flèche : BEMAN Pro Hunter 340,Lame : Slick Trick Magnum 125gr

Edouard.Lavallart1.jpgEdouard.Lavallart.jpg

Voir les commentaires

Publié le par Loison.J
Publié dans : #Manifestation

Un temps superbe 33° à l’ombre, 44 participants pour ce Challenge GREG 2013.
Un parcours à la hauteur de l’attente de notre président, avec des distances de tir très très diverses et des emplacements pas toujours évidents , comme le chat sauvage ,et bien sur la pièce maitresse ,un puma placé derrière un étang , une distance de tir de 44 mètres au tir bleu et de 51.200 mètresau tir rouge, donc un grand nombre de recherche de flèches, mais quand même quelques belles réussites. Ah oui une cible s’est rajoutée dans la journée sans demandée l’avis de Mr Chapuron.
Merci aux installateurs de ce parcours, qui ont fini sous un orage trempés jusqu’au os
Mr Yves Thuilier, Gérard Chabot, Vincent Lenoble, Laurent Couvreur, et à Alain Gaillard pour le repérage
Merci à Yves pour son temps passé à négocier le parcours aussi bien auprès de la FD, que du voisin, qui nous a permis de passer sur son domaine.
Merci encore à Gérard Chabot, qui à mis son véhicule à disposition du CABS, pour le transport et la mise en place des cibles.
Merci à notre président Louis Hubert Vuitton pour le prêt du domaine de la maison de la chasse et de la nature.
Merci aux démonteurs du coup de main
Album photos en cliquant sur l’image

241841

cible suplémentaire             

Voir les commentaires

Publié le par Loison.J
Publié dans : #Chasse

J'ai prélevé hier soir ce sanglier mâle de 70 kg chez un ami. L'entraînement du matin au challenge du CABS m'avait servi de bon galop d'essai. Bravo aux organisateurs !
J'avais ensuite rendez-vous le soir avec ce sanglier qui venait piller le champs de seigle et d'avoine d'un ami.
Tiré à 20 mètres, ce ragot rendit son dernier soupir à 30 mètres de l'anschuss. Arrivant bruyamment du bois situé dans mon dos, cet animal s'est précipité dans le champs qu'il avait déjà joyeusement écrasé et ravagé les jours précédents. Trop occupé à mâchouiller de l'avoine, il ne m'a pas vu armer ni décocher. L'emplacement de l'encoche lumineuse juste avant de disparaître m'indiqua que l'atteinte était bonne. Après une brusque accélération qui le conduisit hors du champs, il ralentit son allure et disparut derrière un fourré. Entamée plus d'une heure après le tir, la piste fut très simple à suivre. Ma flèche équipée d'une bi-lame articulée Rage (près de 5 cm de coupe) l'avait traversé de part en part en touchant les deux poumons et le haut du cœur.
Cordialement, Franck

Franck.Hocquet.JPG

Voir les commentaires

1 2 3 4 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog