Le blog du C.A.B.S

Le blog du C.A.B.S

Chasse à l'Arc Beauce Sologne

Publié le par CABS
Publié dans : #Chevreuil

Dimanche 23 août.
Ce soir pour changer un peu, n'ayant rien vu en 10 jours sur mon tree stand habituel
je suis à l'affût sur mon échelle que j'ai placé pas très loin d'une coulée bien fréquentée au mois de juin mais depuis, beaucoup moins.
Après une 1/2 heure d'affut, je gratte le sol avec une grande baguette de noisetier que je laisse à chaque poste et après quelques minutes j'aperçois le seul brocard que j'ai vu cette été dans ce bois, il inspecte tous ses frottis et se dirige vers moi, il risque de passer dans mon dos.
Me tenant prêt au cas où il changerait de chemin, mais non, il s'éloigne je le laisse faire, quand il passe devant un écran de végétation et dés qu'il ne peut pas voir ma baguette bouger je recommence mon grattis et là en quelques bonds il passe devant moi en cherchant un rival, dépasse mon poste et continu derrière un petit taillis. je l'entend de nouveau marquer son territoire, mais je ne le vois plus !
Je retente le coup de la baguette, il revient ! J'arme, il s'arrête devant moi à 8 mètres, du feuillage me gêne, il fait un pas j'ai une fenêtre de tir, je lâche ma flèche, au bruit de l'impact et à la façon de fuir à travers le taillis je suis presque sûre du résultat mais je ne le vois plus et le doute s'installe en pensant à la direction qu'il a pris: un énorme buisson. Il est 20h j'appelle Henri Rillet qui est dans le coin, (je l'ai rencontré en forêt dans la semaine avec ses 2 fidèles compagnons à 4 pattes) je lui propose de venir avec son jeune chien qui en cours de dressage mais non ce n'est pas le genre d'exercice recherché par le conducteur pour un chien débutant il me propose de venir avec Baronne.
Un petit quart heure après, il est là. je n'ai rien touché, Baronne sent ma flèche couverte de sang se dirige vers le taillis et contrairement à ce que je pensais la chienne nous fait découvrir l'animal bien avant le buisson, il a fait une quarantaine de mètres, Ouf !!!
Merci à Henri pour cette courte recherche et aux chasseurs de Villiers sur Loir pour me permettre de chasser l'été.
Arc Z7, flèche pile driver avec une lame g5 Montec

Daniel Champdavoine

Brocard du nord
Brocard du nord

Voir les commentaires

Publié le par CABS
Publié dans : #Chevreuil

Mes chers compagnons d'arme du CABS, à l'heure où certains fréquentent les plages bretonnes, voire celles de la Côte d'Azur (jusqu'à Vallauris même !), je profite pour ma part des levers et couchers de soleil sur les plaines de Lestiou. Si un renard a déjà fait les frais d'une balle bien placée fin juillet, un autre ne devrait sans doute pas passer l'été… Question de jour, je vous le garantis !

 

Mais, le tree stand que j'ai installé il y a quelques semaines est plutôt réservé pour le tir d'un chevreuil. Si j'ai eu la chance de voir passer sous mon poste une chevrette et ses deux jeunes, puis une autre avec ses trois jeunes (sans doute la même que l'an dernier qui avait déjà eu 3 jeunes !), je n'avais pu apercevoir, mais trop loin, que deux brocards: un jeune daguet au niveau des oreilles, et un grand daguet bien ouvert, du double des oreilles, aux meules puissantes, un animal dans la force de l'âge, il s'agit peut être d'un daguet perpétuel avec absence d'andouillers sur les merrains (certains le qualifieraient "d'assassin", mais a-t-il réellement déjà fait couler le sang d'un congénère?)

 

Une photo sur une pierre à sel (distante de 2km de mon poste !) me confirmait mes intentions de chasse. C'est sur cet animal que je choisissait de porter mon dévolu. Quelques soirées et matinées plus tard, je me retrouve en ce début de journée du 12 août, à 3m50 du sol, le long du tronc d'un acacia.

 

8h vient de sonner à l'église de Lestiou, c'est l'heure à laquelle je me décide habituellement à quitter mon poste. Rien ce matin, sauf ce renard à 6h25 (celui qui ne passera pas l'été) qui rentre comme presque tout les matins à son terrier, dans une petite carrière à 300m de là… Je commence à ranger mes petites affaires lorsque mon regard est attiré à 200m par un mouvement en lisière du bois. Un chevreuil manifestement inquiet s'enfuit à grands sauts… D'un coup de jumelles je reconnait le petit daguet. Puis très vite derrière, le grand daguet qui manifestement n'est pas d'accord pour partager son territoire.

 

J'arrête immédiatement de ranger mes affaires, les chevreuils sont déjà en plaine à une centaine de mètres de mon poste. Je tente quelques coups d'appeau. En vain. Le plus jeune des deux continue tout droit son chemin, puis rentre dans une grande pièce de maïs. Le second, "mon" chevreuil, lui emboite le pas, mais bifurque vers le petit bois où je suis posté et rentre dans une coulée à 50m de mon poste. Je patiente encore quelques minutes on ne sait jamais. Bien m'en a pris. 3mn plus tard, le brocard est à 17m sous bois et me présente son flanc gauche. La visée va très vite, le pin, la sucette, la détente… Le bruit de l'impact me rassure immédiatement. Il s'ensuit une course de 5-6 secondes, où le brocard repasse dans la plaine devant moi, une tache rouge juste au dessus du cœur. Il s'écroule à vue, dans les chaumes qu'il a tant parcouru…

 

Arc Mathews Switchback, Lames G5 Stricker Magnum

 

 

Philippe LAVALLART

Carte postale de Lestiou…
Carte postale de Lestiou…
Carte postale de Lestiou…

Voir les commentaires

Publié le par CABS
Publié dans : #Chevreuil

Mercredi 5 août 2015.

Si je chasse le plus souvent avec mes arcs tradis, l’Oneida garde un charme inimitable pour lequel je craque de temps à autre… « Good Old Bow » Mon vieil Aéroforce de 22 ans d’âge était au repos depuis plus de 6 mois, par manque de temps et suite à un problème de visserie, finalement résolu de façon simple et efficace… (L’Oneida à cet avantage indéniable de pouvoir être entièrement démonté / remonté en quelques minutes avec un simple jeu de clefs, sans presse et de pouvoir être bricolé si besoin).

 

Après les tirs de réglage et l'entraînement qui se doit, direction les bois pour un affût du soir dans une commune du nord de la Vienne, histoire de bien concrétiser cette remise en service.

 

En place dans une bordure de coupe à 19h sur mon échelle d'affût, à 19h15 je reste tranquillement assis à repérer les alentours, vu que généralement on passe la première heure à se faire oublier... Le pas léger et caractéristique d'un chevreuil sur des feuilles sèches se fait entendre. Un brocard se tient à 25 m, comme il arrive par la même voie que moi et seulement quelques minutes plus tard, son attitude est méfiante, il renifle le sol, l'air, inspecte autour de lui, entre 2 feuilles de repousse de châtaigner qu’il mâchonne sur ses gardes.

 

Je ne bouge pas et attends qu'il se calme, ce qu'il fini par faire, au moment ou il s'approche, une bouffée d'air produit suffisamment de bruit pour que je puisse me lever et armer sans bruit, désormais à 15 m, la distance de tir max que je me suis fixé sur chevreuil, il attaque une autre repousse de châtaigner, profil arrière, tir… Il me semble voir un impact trop arrière à mon goût, le brocard détale et disparaît en 2 secondes dans le sous bois couvert de fougères.

 

La flèche présentant des indices divers est sur place avec des projections, (du rose bulleux, du rouge foncé et une odeur de panse), 20 mètres de piste et aucun autre indice, je le laisse et reviens le lendemain matin avec un conducteur de chien de sang, persuadé d'avoir fait un tir de panse. "Gaspard" prend la voie et le trouve sans difficulté, mort, à environ 50 m... J'avais un peu dramatisé mon tir, foie en principal, la panse à peine touchée, 1 poumon en secondaire.

 

Il s'agit d'un jeune six avec une pointe de fourche manquante, probablement cassée aux velours

 

Un grand merci à Richard et un hommage aux conducteurs de chiens de sang, indispensables bénévoles, prêts à se lever aux aurores pour quelques mètres de recherche...

 

Oneida AéroForce de 1993. Réglé à 55lbs, viseur point rouge sans visette, et tir sans décocheur.

Flèche Timber Stick 500 grains, lame Swhackers 2"

 

Dan LX

Oneida et tir d’été dans le Haut Poitou
Oneida et tir d’été dans le Haut Poitou

Voir les commentaires

1 2 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog