Le blog du C.A.B.S

Le blog du C.A.B.S

Chasse à l'Arc Beauce Sologne

Publié le par CABS
Publié dans : #Cerf

Ce samedi 26 Novembre nous étions 4 archers au milieu d’une quarantaine de carabiniers pour une magnifique journée de chasse où j’étais invité par mon ami Vincent L. Nous nous retrouvons donc pour prendre un café avec Franck, Laurent et Vince avant d’attaquer cette journée !!!

Vince nous dit que les animaux sont très présents sur le territoire !!! Nous commençons donc à nous imaginer des scénarios plus fous les uns que les autres pour finir par celui où 4 animaux pour 4 archers serait extraordinaire !!! Le café prit, nous nous dirigeons vers le rendez-vous.
Le Président de la chasse nous accueille et passe les consignes lors du traditionnel rond. C’est le moment de partir nous poster !!!

Vince m’indique l’endroit où se trouve le tree-stand sur lequel je vais passer une partie de la matinée. Je m’installe et commence à regarder les différentes coulées que m’offre ce poste. L’une d’entre elle passe juste au pied du sapin sur lequel je me trouve. Là encore je me remets à me faire tout un tas de scénario. Je sors vite de mes pensées quand j’entends des craquements non loin de mon poste ! J’aperçois une dizaine de sangliers passer à 50 mètres … La journée commence bien, 5 minutes que je suis en place et déjà des animaux de vu.

10 minutes plus tard mon regard est attiré par un mouvement à 80 mètres sur ma gauche. Se sont 4 daguets !!! Je me lève doucement et j’espère qu’ils vont emprunter la fameuse coulée qui vient droit sur moi. Pour mon plus grand bonheur, ils décident de la prendre !!! Ils sont maintenant à 40 mètres et mon arc est déjà armé. Je décide de mettre le premier d’entre eux dans ma visette, ils avancent et le 1er est bloqué à 5 mètres de moi mais de face… D’un seul coup, il fait un grand bond sur la droite, puis il se bloque de nouveau, je ne peux plus le tirer…Ce bond est communicatif car les 3 autres en font de même mais l’un d’entre eux m’offre sont profil gauche en ¾ arrière… Je saisis immédiatement cette magnifique opportunité et en moins de temps qu’il ne faut pour le dire, mon point lumineux se trouve sur  ce dernier. Ma flèche part et dans un affolement général, les 4 cervidés partent à vive allure dans les brémailles… Je suis des yeux les 4 compères et je peux apercevoir l’atteinte de ma flèche sur mon daguet quand il se trouve à 80 mètres. Ça m’a l’air d’être une bonne et belle flèche !!! Je descends contrôler mon tir et le sang qui se trouve sur ma flèche confirme ce que je pensais, l’atteinte est bonne !!!
J’appelle aussitôt Vince pour le prévenir. Il me dit qu’il a vu passer les daguets et décide d’aller voir si il retrouve mon 1er cerf !!! Les indices de sang sont nombreux et Vince ne tarde pas à retrouver l’animal. Il me prévient aussitôt. La joie m’envahit, je viens de prélever mon 1er grand cervidé !!!

Après une telle émotion, j’ai énormément de mal à me reconcentrer sur la chasse, et je commence à envoyer des texto à mon entourage pour leur faire partager ma joie. Je reçois les félicitations de leur part dont celle de Julian qui me dit qu’il est très fier de son papa !
Une journée magnifique passée entre amis avec à la clé 4 animaux pour 4 archers et 4 flèches tirées, que demander de plus ????

Encore merci à Vincent L. et Christophe L. pour l’invitation !

Arc Mathews Halon, flèche Win&Win comet, lame slick trick


Manu GIGAULT


 

Mon premier cerf
Mon premier cerf

Voir les commentaires

Publié le par CABS
Publié dans : #Chevreuil, #Cerf

Invité par Vincent L. à participer à une chasse mixte très réputée (la Cantée), j'ai donc chassé samedi dernier en compagnie d'autres chasseurs à l'arc très actifs au sein de notre association.

Quelques jours avant la chasse, Vincent m'avait appelé pour m'indiquer que l'organisateur avait aperçu de nombreux animaux sur le territoire. La pression était grande !!!
Arrive donc le sacré matin... Vincent a très peu dormi et quant à moi, j'ai rêvé de nombreuses hardes galopant autour de moi...

Après l'énumération des consignes de sécurité et de tir, Jean-Michel, l'organisateur nous demanda, comme à l'accoutumée, de nous installer après le placement de tous les carabiniers. Ce qui fut à nouveau judicieux car au fur et à mesure que nous rejoignions nos postes sur la parcelle chassée, des coups de feu se faisaient entendre, signe que des animaux commençaient à sortir de l'enceinte.

La diversité des animaux que nous pouvions tirer était incroyable !!! Grands cerfs, cerfs de 8 et moins de 8 cors, biches, faons, chevreuils indifférenciés, sangliers, renards... Nous étions tous très tendus et impressionnés à nouveau de pouvoir chasser sur un tel territoire ! Vincent m'avait mandaté pour placer Laurent, lui se chargeant de placer Manu. Le poste que Vincent m'avait confié m'avait réussi une fois précédente car j'y avais fléché une biche. Quelques minutes après avoir rejoint mon tree-stand, je vis passer au loin 4 grands cervidés qui partaient en direction de Manu et de Vincent. Manu saisit sa chance et annonça le tir d'un des quatre. Échange de SMS et nous découvrions avec joie qu'il avait fait un très beau tir sur un daguet. Peu de temps après, j'entendis du bruit derrière moi et me retournais doucement pour apercevoir un grand cerf. Il était arrêté à 50 mètres mais me regardait déjà... Une zone sale semblait me cacher de sa vue mais après quelques pas dans ma direction en me scrutant toujours, il fit demi-tour. M'avait-il repéré ? Avait-il eu un pressentiment ? Une menée de chiens me sortit de mes regrets et j'aperçus alors une chevrette qui arrivait droit sur mon tree-stand. Elle s'arrêta une première fois à 15 mètres de moi de face puis fit quelques pas en se rapprochant encore... Arrivée à 10 mètres, elle s'arrêta à nouveau. Elle semblait inquiète. M'avait-elle senti ? Cherchait-elle une nouvelle ruse pour échapper aux chiens qu'elle venait pourtant de semer ?

Une de mes lames articulées lui fit une terrible blessure et elle rendit son dernier soupir à 30 mètres de l'anschuss. Les chiens remontaient la piste et déjouaient la dernière ruse de l'animal pourchassé. Je descendis rapidement pour récupérer ma flèche et éviter ainsi toute blessure aux chiens qui arrivaient même si elle était profondément fichée en terre.
Nouvel échange de SMS quand Laurent annonça avoir bien fléché un brocard tombé à vue !!! Il ne manquait plus qu'un tir de Vincent pour que la joie soit totale !
Un des rabatteurs discuta un instant avec moi et se tint informé des prélèvements réalisés par les "indiens" comme il nous appelle ! Il m'indiqua que la fusillade entendue plus tôt n'était pas due à un envol de canards mais à une très grosse compagnie de sangliers à l'autre bout de la propriété...

Je profitais des moments qui suivirent son départ pour grignoter quelques biscuits et boire un peu d'eau. J'avais encore la bouteille à la bouche lorsque ce même rabatteur éloigné d'à peine 100 mètres de moi m'avertit en hurlant : "Biche en retour, à toi l'indien !!!". Je posais en vrac ma bouteille, saisissais mon arc, l'armais en direction de la fuite de l'animal et attendis... Elle passa comme un bolide à 20 mètres derrière mon tree-stand. Je prononçais la formule magique à plusieurs reprises (heinc, heinc !). Et là, elle s'arrêta dans une belle fenêtre de tir en position 3/4 arrière ! Ma flèche vola vers son flanc et la toucha mortellement.

L'emplacement de l'encoche lumineuse à l'anschuss me fit pourtant craindre une atteinte un peu basse mais après la chasse, elle fut retrouvée à 50 mètres de mon poste par mes acolytes archers ! Au dépeçage, nous découvrîmes que la lame avait touché le cœur et d'autres organes vitaux sur son passage...

En revenant de cette première battue, nous n'étions pas joyeux mais euphoriques !!! Mais aussi un peu triste que Vincent n'ait pas eu de rencontre...

À la seconde battue, nous ne vîmes aucun animal mais peu importe, nous avions déjà eu une rencontre insolente et le tableau général promettait d'être extraordinaire !

En effet, 3 cerfs, une biche, 3 chevreuils et 16 sangliers étaient au tableau !!! Une petite centaine de balles avait été tirée ce qui donnait un ratio de balles tirées / balles mortelles excellent. Nous sautâmes allègrement le repas pour commencer à dépecer les animaux que nous avions prélevés et rentrâmes chez nous  avec des étoiles plein les yeux...

Merci à toi Vincent pour tes invitations et pour nous avoir laissé les "bons postes" ! Merci à Jean-Michel pour sa confiance, sa gentillesse et son implication pour faire cohabiter harmonieusement carabiniers et archers (d'ailleurs, lisez ou relisez son témoignage dans le dernier CHARC dans le dossier sur les chasses mixtes !!!) ! Merci aux chasseurs qui nous accueillent dans cette sublime chasse ! Merci aux rabatteurs avec une pensée reconnaissante à celui qui m'a prévenu de l'arrivée imminente de cette biche. Merci à Saint Hubert !


Et vive la chasse, avec une carabine ou un arc à la main !
Cordialement, Franck H.

À toi l'indien !
À toi l'indien !
À toi l'indien !

Voir les commentaires

Publié le par CABS
Publié dans : #Lièvre

24 adhérents du C.A.B.S. se sont retrouvés aujourd'hui pour une chasse au lièvre sur la commune de Lestiou.

Nous sommes reçus par les membres de l’ACCA locale ainsi que par Philippe L. en tant que « maître de séance »

Le temps est particulièrement agréable et même ensoleillé pour cette fin novembre. Malgré les terribles inondations du printemps, la sécheresse estivale et les maladies, le territoire est encore bien riche en lagomorphes.

Une bonne centaine de capucins vont alors essuyer le tir nourri de 235 flèches au cours de la journée…. Mais pour zéro résultat. Malgré la présence de nombreux « PRO » et les efforts du groupe, aucun animal ne tomba au champ d’honneur ! Mais quelle ambiance et quelle belle journée.


Merci à nos hôtes, aux rabatteurs bénévoles et à Philippe pour sa parfaite organisation.
Le bureau.
 

Chasse de Lestiou du 26/11/16
Chasse de Lestiou du 26/11/16
Chasse de Lestiou du 26/11/16
Chasse de Lestiou du 26/11/16
Chasse de Lestiou du 26/11/16
Chasse de Lestiou du 26/11/16
Chasse de Lestiou du 26/11/16

Voir les commentaires

1 2 3 4 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog