Le blog du C.A.B.S

Le blog du C.A.B.S

Chasse à l'Arc Beauce Sologne

Publié le par Loison.J
Publié dans : #Chasse
Samedi 14 février 2009
Chasse à l'arc collective de Saint Maurice à LAMOTTE BEUVRON.
La chasse a été organisée différemment des autres fois : une seule battue et beaucoup de chasseurs postés sur tree stand. Il y avait 28 chasseurs postés, 3 rabatteurs armés, 5 rabatteurs non armés et 8 chiens. Environ 15 chevreuils ont été aperçus ainsi qu'une vingtaine de sangliers, 2 renards, quelques lièvres, faisans et bécasses. 8 flèches ont été tirées dont 3 sur sanglier et 5 sur chevreuil. Un brocard a été retrouvé de suite et 3 recherches ont été lancées mais en vain pour retrouver les autres animaux atteints (1 brocard et 2 sangliers). A la fin de la chasse, un chien de Gérard qui rabattait manquait.
Pendant le repas qui suivit à YVOY LE MARRON, une mauvaise nouvelle nous arrivait : Nasa, la chienne de Gérard avait été retrouvée morte par Jean-Claude COLOMBIER sur la piste de sang d'un sanglier blessé. La flèche qui avait atteint le sanglier au cuissot était tombée pendant sa fuite et avait blessé mortellement Nasa qui le poursuivait. Cet accident rarissime démontre que toute activité comporte toujours un risque. Ayons une pensée pour Nasa qui avait chassé remarquablement toute la journée et avait contribué grandement au décantonnement des animaux lors de cette chasse sur ce territoire. Ayons également une pensée pour Gérard et Guillaume son fils qui vivaient et chassaient depuis 11 ans avec Nasa.

Cordialement,
Franck HOCQUET

Félicitation à Vincent lenoble pour son premier grand gibier à l’arc,un super brocart.

Remerciement à Jean-Claude Colombier et Jean-Christophe Ogé, pour leurs recherches,sur le domaine de St Maurice.

Une petite remarque sur le nombre de flèches tirées, laisse à penser qu’il y a un petit problème, un manque d’entrainement ?  Ou des tirs aléatoires ?

 

 

J’installe mon tree stand au bord d’un chemin à une quinzaine de mètres entre deux belles coulées.  Les rabatteurs attaquent la battue et passent non loin de mon poste. Franck Hocquet maître des lieux, m’indique que ma position est plutôt bonne, rassurant en tant que débutant. 1 h 30 se passe et j’aperçois un chien traversant une clairière sur ma gauche sans avoir vu d’animal. Le chien bifurque dans ma direction, je commence à être vigilent lorsque j’aperçois trois chevreuils (2 brocards et une chèvre) venant en plein sur mon poste à l’envers de la traque. Ils s’approchaient de plus en plus tout en s’arrêtant de temps en temps pour écouter le chien. Ils se rapprochent à 25 mètres et se calent dans de basses fougères. Trop loin pour tirer et le chien se rapproche, les chevreuils repartent font un tour et se recalent au même endroit dans les fougères. Ils repartent une seconde fois mais font perdrent la voix au chien qui les perd dans la clairière. Je ne vois plus rien quand 15 minutes plus tard ils reviennent droit sur moi et restent immobiles durant 10 à 15 minutes dans les mêmes fougères, j’étais debout immobile et ne bougeais plus, des rafales de vent tourbillonnantes devaient envoyer des odeurs de ma présence. Les chevreuils étaient immobiles également et cherchaient ma présence, mes jambes se mirent à trembler impossible que ça s’arrête, au bout de ces 15 minutes interminables le vent se calme et les chevreuils ne semblent plus inquiets, ils se rapprochent doucement en direction de mon tree stand, la chèvre est la meneuse c’est elle qui semble la plus méfiante, les brocards eux sont derrière à 7 ou 8 mètres d’intervalle et la suivent.  L’allure lente et les têtes baissées, ramassant quelques victuailles ou brindilles à 15-18 mètres, m’indiquent que c’est le bon moment pour armer, ce que je fais. Je suis la chèvre pour voir mes fenêtres de tir puis reviens sur le deuxième brocard qui s’arrête derrière un sapin, impossible, puis un deuxième, je ne vois que la tête à chaque fois. Je reste un temps interminable armé, il avance et s’arrête dans une petite fenêtre, suffisante en plein travers, mes jambes ne tremblent plus, j’ajuste derrière l’épaule et décoche. J’aperçois mon encoche lumineuse se planter en terre, mince, il me semblait être bien dedans. La chèvre et le deuxième brocard on fait un petit saut mais restent là un peu inquiets, et mon brocard lui avait avancé de 5 mètres, mince, il est pas parti, je suis dedans… pas dedans… quand il commence à faire le dos rond et avancer lentement, c’est bon je suis dedans. Il fait 10 mètres s’écroule, se relève et va pour repartir, je décide d’essayer de remettre une deuxième flèche, mais trop loin 25 à 30 mètres je passe 5cm en dessous (dans la panique je me suis trompé de pin) et là il s’effondre et ne bouge plus. Je sonne et reste abasourdi, les deux chevreuils ne partent qu’une fois que je sonne.

Ma première flèche et mon premier animal !

Tir à 20 m environ (je l’estimais entre 15 et 18 mètres ma distance d’entraînement), distance de fuite 15-20 m.

Brocard de 22 kg

Flèche derrière le défaut de l’épaule (un peu derrière), au dépeçage foie percé de part en part, je pense avoir fait une bonne flèche et espère en apprendre encore plus afin de limiter les erreurs.

Compound Mission X 4 de chez Mathews 62#, 310 FPS, tube Carbon express Rebel Hunter-4560 avec une 4 lames Steel Force Premium Series Broadhead 125 grains.

 

« Un grand merci pour les rabatteurs et leurs chiens

 

Vincent.Lenoble

 


Commenter cet article

olivier p 20/02/2009 08:23

Bravo Vincent!
Bel animal, belle maitrise, belle flèche...
ça me fait bien plaisir pour toi!

Bertrand c 19/02/2009 21:28

Bravo vincent pour ce trés beau et 1er animal!!!

lepiaf2 19/02/2009 19:46

toutes mes felicitations Vincent

Articles récents

Hébergé par Overblog