Le blog du C.A.B.S

Le blog du C.A.B.S

Chasse à l'Arc Beauce Sologne

Publié le par Loison.J
Publié dans : #Chasse
Samedi soir j’avais donné rendez vous à « Mono Bois » un beau brocard que je connaissais depuis le printemps. Après 80 m de  chemin de pirsh ratissé avec soin, j’arrive à mon tree stand placé en bordure d’une petite coupe de bois de l’an dernier. Une heure se passe bien tranquillement, seul quelques geais font un raffut d’enfer à 150m, sans doute un cerf en promenade…on ne sait jamais nous avons aussi un bracelet de CM2…

Puis un aboiement caractéristique (ce ne sont pas les chiens de la ferme !) à peu de distance, me fait déjà dresser sur mon poste… moins de 30 secondes plus tard, un petit trop sur mon chemin de pirsh. Tout va très vite, la chevrette est déjà sous mon tree stand et s’arrête en arrivant sur la coupe. Le brocard, MON BROCARD « Mono Bois » la suit de près. Il s’arrête ¾ avant à 5m…non… pas maintenant…il suit sa belle, me passe presque sous le tree stand, puis se retrouve à 5m ¾ arrière. La flèche est déjà partie ! Le bruit de l’impact est rassurant. J’ai un œil sur la flèche maculée de sang, un œil sur le brocard qui part au grand galop. En quelques bonds il est déjà à 30m, et passe un fossé… Le bruit qu’il fait en remontant ce dernier n’est pas normal…et ces branches cassées…puis moins de 5 secondes après le tir…… le grand silence ! Petite attente réglementaire, analyse de la flèche, puis je me dirige vers le fossé. 10m derrière une tache clair. Il est là, étendu de tout son long… c’est fini !
Mon « Fidèle » Arc Compound  Ben Pearson « Spolier » ( du genre que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître !, sans viseur, sans décocheur ) , tube carbone 340 alourdi tuyau irrigation, lame Zwickey Eskimo, 
Distance de tir 5m, distance de fuite 40m, atteinte Poumon et gros vaisseaux du cœur.

Cordialement Philippe Lavallart


Dimanche matin je me lève a 6h plein d’ambition car moi aussi comme Papa je voulais faire un brocard.
Je décide de monter dans mon tree-stand  installer dans le bout d’une haie qui donne sur un bois et deux plaines.
Je me suis assis vers 6h45 quand je vis un chevreuil au loin je pris mes jumelles pour l’identifier mais c’était une femelle, puis à 7h15 j’entends un craquement dans le bois et 2 secondes plus tard j’avais déjà  le brocard a ma droite.
Je me calme, vois bien que c’est un petit, pour ne pas faire une erreur en tirant un petit 6 ou un 4 d’avenir je vois bien que c’est bois sont en dessous des oreilles, je me prépare , commence a armer mais il est a 15 mètres entre les branches de la haie et la j’ai du frôler avec mon bras le tronc de mon arbre pour faire un tout petit bruit et là le chevreuil est revenu vers moi.
Alors qu’il était a une dizaine de mètres je voulut décocher mais j’attendis un peu et arrivé a 6 mètres il commença a baisser la tète pour manger.
 Il n’avait même pas avalé la première touffe d’herbe sur l’allée que je venais de lâcher la flèche ! je la voit qui arrive dans le haut des poumons et dès qu’il a reçu la flèche il a fait « brreuuuu » il a couru pendant 4 secondes en faisant plein de bruit dans la foret et à la fin deux petit « breuu breuu » .
J’attendis 15 minutes, appela Papa puis il arrivât, on regardait la flèche mais il y avait un peu de tripes  car en fait je le tire  un peu ¾ avant en hauteur donc l’arrivée se situe en haut des poumons et se termine dans le bas du ventre. Ensuite mon oncle, Papa et moi sommes allés a la recherche, on a vu quelques gouttes de sang et à 15 mètres dans le bois il y avait le brocard mort.
Je suis vraiment content car c’est en plus mon premier chevreuil et en plus a l’arc !!!
Distance de tir : 6 mètres
Distance de fuites : 35 mètres
ARC :PSE NOVA 55#  "SANS DECOCHEUR NI VISEUR"
FLECHES :REBEL HUNTER CARBONE 6075
LAMES :ZWICKEY ESKIMO 125gr
 
Edouard Lavallart



Commenter cet article

olivier 11/09/2009 08:41

Un grand bravo à tous les deux!
Sincèrement heureux pour votre belle réussite commune.
Amitiés.
Olivier

Francois Breuzin 08/09/2009 18:36

Bravo très sincère à vous deux!!
Et quand le fils emboite les pas du père,c'est la mort des chevreuils...les belges amateurs de bière vous diront "la mort subite"

Francois

NOUVELLON DIDIER 07/09/2009 21:24

toutes mes felicitations au filston

tonin 07/09/2009 21:04

Tel pere, tel fils??? Oh P-----n

Félicitations les gars

amicalement

tonin

Vincent Lenoble 07/09/2009 20:56

Bravo à la famille Lavallart et surtout à Edouard.
Que rêver de plus entre un père et un fils. Peut être que vous avez prélevé le père et le fils qui sait ?

Jean-Christophe 07/09/2009 20:05

Ben les gars, là vous m'impressionnez!
Félicitations pour ce qui restera sans doute un grand souvenir entre un père et son fils.

Jean Christophe

flecru 07/09/2009 19:49

Bravo le Père et le fils....

Beau récit, sympa...
Cela vous fait de beaux souvenirs communs.

A+

François

Loison.José 07/09/2009 18:33

Toutes mes félicitations mon petit Edouard

Loison.José 07/09/2009 18:27

Toutes mes félicitations mon petit Philippe

Articles récents

Hébergé par Overblog