Le blog du C.A.B.S

Le blog du C.A.B.S

Chasse à l'Arc Beauce Sologne

Publié le par Loison.J
Publié dans : #Chasse

Le départ était donné à 6 H 30 ce matin en direction de la Vienne, arrivée vers les 8 H 45 sur place avec l'accueil habituel de notre hôte Jean-Marie. La matinée commencera difficilement avec peu d'animaux vus à portée, pour une bonne partie de l'équipe. Néanmoins, Thierry débutera la matinée avec un magnifique mâle fléché de 3/4 arrière et François Breuzin, avec un très beau tir sur une daine, avec une belle flèche de 3/4 arrière au tradi. Un bon petit repas, nous réchauffera après cette matinée fraîche. Départ pour l'après-midi tous remontés à bloc pour l'après-midi. Chacun ayant peaufiné, ou conservé son poste, l'équipe de rabatteurs se remettait en marche.Brice flèche une daine l'après-midi.

 

Vers 15 H 00 trois daims se présenteront à mon poste à 19-20 mètres en plein travers. J'arme sur un daguet, prend un maximum de temps et décoche. Je vois mon encoche lumineuse s'enfonçait et traverser l'animal derrière l'épaule exactement où je visais. L'animal fait 40-45 mètres, se dresse debout sur ses deux pattes arrières le long d'un petit chêne et bascule à la renverse dans un dernier soupir. C'est la première fois que je voyais un animal tiré, s'écrouler à vue de la sorte.

16 H 00 la fin de journée s'annonçait, quand un petit groupe de 15 animaux s'approche, j'aperçois une daine blessée, deux impactes rouges de chaque côté. Je me dis si elle approche je la tire, quand deux daines se séparent et se positionnent à 10 mètres de mon tree stand en plein travers, j'arme vise, et suis du regard la daine blessée passer entre 25 et 28 mètres. Je me dis non tire la daine blessée, ce que je fais, mais rate ma cible. Elles font demi-tour et se calent à 50 mètres devant moi. Quand surgit 80 daims dans mon dos, j'arme plusieurs fois sur le paquet d'animaux marquant des temps d'arrêt, mais je surveillais la daine blessée. Tout le monde se regroupe en face de moi à 50 mètres, quand ils décident de tous repasser sous mon tree stand. Plusieurs daines s'arrêtent, à 20 mètres, j'en choisit une et décoche. Elle reste sur place avec la colonne sectionnée, je décoche une seconde flèche de 3/4 arrière afin d'abréger ses souffrances. Je réencoche sur le paquet de daims resté à portée lorsque j'aperçois Philippe L. Arriver en traqueur, je désarme et l'aperçois prêt à reflècher la daine, je lui fais signe que se n'était pas nécessaire, et lui fait part de la situation.
Le temps de démonter mon tree stand et je croise Franck qui m'informe qu'il a fléché également une daine.
Une bonne journée, encore merci à Dame Nature et Saint Hubert, et surtout un grand merci aux traqueurs pour leur sympathie et la traque qu'ils ont fait pour notre plaisir et notre passion.
Arc Mission X4 62 livres, flèche Rebel Hunter 4560 et lames Striker 125 g.
Vincent Lenoble.

Vincent.Lenoble-copie-4.jpg

 

J’observais cette compagnie d'une quinzaine de daims depuis environ 45' situer à une centaine de mètres de moi et j'avais remarqué
qu'il y avait une majorité de mâle .... Les rabatteurs faisant route vers mon emplacement j'avais peur qu'ils partent au pré...mais d'un seul coup ils viennent sur moi et s'arrête a environ 50m puis se rapproche petit a petit de mon emplacement sans vraiment se soucier de moi ....merci les traqueurs car les daims se soucier plus des traqueurs que de moi faut dire que j’étais enclavé entre deux chênes lierre et assis tranquille. Et d'un pas tranquille ils se déplacent pour venir passer dans la couler que j'avais choisi..... je décide de prélever le premier car très joli mâle bien coiffer ...je profite qu'ils passent dans une taller de petit chêne sale pour armer a 20m avant de rentrer dans ma fenêtre de tir qui se trouve entre 6 et 10m max ...le premier daim que j'avais choisi rentre dans celle-ci et hop... je décoche ...au moment de la décoche je le vois s'effondrer puis partir au galop avec toutes
la compagnie ... il descend la petit vallée et remonte de l'autre cote et s'effondre arriver en haut mais j'avais vue ma flèche entrer a l'arrière et haute ...et je croyais qu'il était partie avec ...je la retrouverai plus tard a env.10m de l'anchuss.Au final un daim prélevai de 76 KG. ma flèche lui rentre devant le cuissot arrière gauche et sort a l'arrière de l'épaule droite donc 3/4 arrière gauche ...... un moment très fort et intense que je souhaite a tous ...
cette matinée de chasse riche en sensation ma permis de voir 1 renard 3 lièvres et beaucoup de daims....
un grand merci a tous.
À Bertrand chabot pour m'avoir conseillé sur l'emplacement.... aux traqueurs qui ont fait un bon boulot .....Et a Gérard chabot .....Il sait pourquoi!!!!

Arc Hoyt Lazertec 60#, fut. Carbone express, bilame stinger

Thierry Bardet.

Thierry.Bardet.jpg

 

La harde est composée de 5 animaux et se déplace furtivement dans le bois en venant vers moi...ce matin deux groupes de 10 daims sont passés à ...30m.
Après les discussions de midi mon choix est fait....je ne touche pas à mon tree-stand même si la tentation est grande de se rapprocher de la coulée de la matinée.
Je suis en place depuis 30mn lorsque ce groupe se présente et prend...une des innombrables coulées me permettant une occasion de tir. Coup de stress, respiration, tout devient calme. Il s'agit de 3 femelles et de deux jeunes.
Mon choix est fait ce sera la deuxième, fenêtre de tir à 18m. Les animaux trottinent puis marchent d'un pas alerte puis re-trottinent....ils sont inquiets.
Je cale ma séquence de tir et je m'applique : visette / niveau à bulle / tout s'enchaine dans la sérénité comme à la maison. Zone vitale : tir !
Je vois la femelle accélérer d'un coup et la flèche arriver très derrière avec éjection de sang.
Merde ! L’atteinte n'est pas bonne, l’animal part en zigzaguant dans le bois alors que le reste du groupe se fige sur place. 50m plus loin elle s'écroule pour ne plus se relever.
Saint- Hubert m'a aidé pour ce premier daim de ma vie : le verdict de Philippe est confirmé à la dépouille : c'est la rupture de l'artère rénale qui aura mis un terme à ce qui aurait pu être un animal blessé.
Le soir dans la voiture, après débriefing, les conseils de Bertrand  sont simples mais plein de sagesse : "tire plus près et en plus d'une bonne flèche tu obtiendras une belle flèche !"

Cordialement  Brice Sauvanmagnet

Brice.Sauvanmagnet.jpg

 

"Lundi matin, je change de poste, les chasses précédentes  les daims m'ont contourné ou je n'ai pas eu la patience d'attendre et je suis descendu rabattre. Il fait froid, je fais un effort mon Tree-stand installé je ne bouge plus. 

Flac, et cri de l'animal. Un voisin vient de faire mouche. Claude, Gérard ou Franck? 

Dans mon dos il y a un chêne couvert de lierre qui m'empêche de voir, mais pas d'entendre. Quelques pas d'animal et je vois une daine le bas de la patte arrière gauche en sang qui vient passer tranquillement ou plutôt douloureusement à moins de dix mètres de moi. Pas d'hésitation, l'acte de chasse est engagé, il faut aller au bout. Je laisse la daine passer derrière une petite branche, arme et décoche. La flèche traverse l'animal et se plante dans le sol. Je la trouve trop arrière à mon gout. La daine pousse un cri (ce sont les voisins qui me l'ont dit à midi) et continue son chemin. 

Elle traverse l'emprise de la ligne électrique et vacille, se cale derrière un gros sapin, puis il me semble, s'écroule. Elle doit être morte, il faut refaire le film. La première flèche handicapait la daine, elle saignait beaucoup, je vois le sang depuis mon TS, mais était-elle mortelle? La mienne, entre devant la patte arrière, l'animal étant trois quart arrière, ce doit être une bonne flèche. J'attends midi pour descendre, Bertrand a donné des consignes précises.

La daine est là, lovée sous la souche du pin maritime comme dans un sommeil. Franck vient me rejoindre, c'est lui qui a tiré. A l'examen, ma flèche qui est sortie par les poumons, semble la seule mortelle, et surtout on constate que la daine était malade, et donc va directement au trou.

Pour moi la matinée est triste, j'ai fait enfin une très belle flèche. Mais tuer un animal blessé et malade, même s'il fallait le faire, n'est pas ce que j'attendais de cette chasse.

Je ne fais pas de photo de mon trophée avec mon recurve et l'après midi je traque!!

François Breuzin

 

Après un lever très matinal et un crochet par Mont Près Chambord, nous arrivons à Saint Pierre de Maillé au petit matin. Après les consignes habituelles de Bertrand, je vais me placer à l’endroit indiqué à Bertrand mais deux autres chasseurs y sont déjà occupés à monter leur tree stand. Tant pis, le territoire est à tout le monde et je tâcherai de mieux caler ma destination la prochaine fois. J’installe mon tree seat à la limite d’un plateau au bord d’une petite vallée. Quelques minutes après le début du rabat, une harde de daims passe au loin et une daine s’en détache et vient dans ma direction. Elle avance péniblement, s’arrête régulièrement mais ne semble pas essoufflée. Elle doit être blessée ou malade. Elle passe dans une coulée à 22 mètres de moi quand je
tente un tir qui l’atteint au cuissot. Elle change sa trajectoire et part vers François qui placera une très belle flèche pour achever ses souffrances. L’animal est très malade et sera enterré à l’issue de la chasse. Je rentre déjeuner avec les autres chasseurs et les rabatteurs puis repars me poster au même endroit. Vers 15h00, une harde de daims arrive au galop dans mon dos. J’arme mon arc et pivote sur mon tree seat en espérant qu’un animal s’arrêtera à proximité. Les daims passent sans s’arrêter et à force de rester contorsionné et en extension, j’actionne mon décocheur. La flèche part... Je la récupère enduite de sang. Quelques minutes plus tard, Gérard me rejoint et me demande si j’ai vu un animal qu’il a tiré et qui a emmené sa flèche. Nous ne trouvons pas d’indices autres que la piste du jeune daim que ma flèche a touché. 200 mètres plus loin, nous découvrons l’animal mort, atteint d’une flèche qui sera entrée près du museau et sera sortie près des cervicales. Nous retournons ensuite chercher d’autres indices de l’animal touché par Gérard mais en vain et dérangeons un peu Claude dans la fin de son affût. Les autres chasseurs ont eu beaucoup de réussite et surtout ont mieux placé leur tir. Bravo à eux et merci aux rabatteurs.

Cordialement  Franck.Hocquet

Franck-HOCQUET-copie-3.jpg

Commenter cet article

stef 23/06/2011 13:34



félicitations, tres belles chasse....



Bruno 02/02/2011 19:47



Bravo à vous tous. Je vois que le niveau est pas trop mal au CABS.



Philippe LAVALLART 02/02/2011 17:09



surrenale, Brice !


bravo à tous !


 


 


 



Loison.J 02/02/2011 17:06



Toutes mes félicitations mon petit Franck



Christophe 02/02/2011 08:54


Félicitations à tous !


Bertrand Chabot 02/02/2011 00:23


Encore une fois, bravo à tous!!!


vincent lenoble 02/02/2011 00:03


Re bravo François, c'est peut être pour moi un des plus bel acte de chasse ce que tu as fait et surtout au tradi. J'aurai bien voulu en faire autant sur la daine blessée que je vois, mais je n'ai
pas réussi. Tu as fait une triple action sur cet animal(malade et blessée et surtout une superbe flèche).
Moi je dis respect.


Loison.J 01/02/2011 23:28


Toutes mes félicitation François, tu as fait ce qu'il fallait
faire


thierry 01/02/2011 22:38


oui effectivement .... bien vue josé
photo prise part bertrand et n'ayant pas mona rc sous la main
il m'a preter le sien.....
merci a tous


Loison.J 01/02/2011 22:28


Toutes mes félicitations mon petit


vincent lenoble 01/02/2011 22:03


Bravo également à Brice, Franck, François et Thierry pour son beau trophée.


Loison.j 01/02/2011 18:04


oui mon petit Yves,mais moi aussi,je vois que cet arc serait
bien celui de Bertrand Chabot.


Yves Thuilier 01/02/2011 15:40


Superbe Animal Thierry !!! Bravo à toi !!!! mais je suis observateur !!! ton arc n'est pas un Hoyt mais un Mathews regarde bien !!! A bientôt Yves.


Loison.j 01/02/2011 15:30


Toutes mes félicitations mon petit Thierry


Yves Thuilier 01/02/2011 14:54


Bravo Vincent, belle chasse, beau recit, belle emotion !!!


franck gaschet 01/02/2011 07:52


bravo vincent toujours aussi fin tireur


Loison.J 01/02/2011 00:44


Toutes mes félicitations mon petit , tu vois quand le matos est bien réglé et surtout que tout va avec, No stress.


Articles récents

Hébergé par Overblog