Le blog du C.A.B.S

Le blog du C.A.B.S

Chasse à l'Arc Beauce Sologne

Publié le par Loison.J
Publié dans : #Chasse

A peine ais je eu le temps de changer d’arc depuis les aventures « lièvresques » de Néron et ce dimanche mémorable (« mémorable » du latin memorabilis, qui est digne de mémoire, qui mérite d’être conservé dans la mémoire, qui est remarquable. Action, chose, journée, fait, événement mémorable…) que nous voici arrivé dès le lendemain matin sur ce magnifique territoire aux confins de la Touraine, du Poitou et de la Brenne, pour tenter de prélever un daim. Jean Marie nous accueille toujours avec le même sourire et le soleil qui pointe déjà, nous laisse espérer une magnifique journée d’automne.
La répartition des postes à peine finie, je me dirige avec mon tree stand vers une zone de chasse inconnue pour moi. Un petit chêne aux branches assez basses fera très bien l’affaire, et 15 minutes plus tard je pouvais encocher sur mon « nouvel arc » avec viseur et décocheur : Un beau Mathews « Switchback XT », passé avec grand succès dans des mains « présidentielles » et réglé de main de maitre par José, ça ne se refuse pas !
Une coulée manifestement bien fréquentée passe à une douzaine de mètres du poste, le harnais de sécurité verrouillé, l’attente peut commencer.
En milieu de matinée, quelques animaux passent devant moi, mais trop rapidement pour aligner la visette au viseur… c’est tout nouveau pour moi, et je dois m’y faire !
Quelques minutes plus tard, un groupe de jeunes mâles, prennent la même coulée. Ils vont un peu moins vite, et deux animaux s’arrêtent à 20m. Je saisi l’opportunité du tir sur celui qui me présente son flanc droit, légèrement 3 /4 arrière. La visée est rapide, et déjà je vois le trait de l’encoche lumineuse venir frapper le daim en arrière de l’épaule.
La réaction ne se fait pas attendre. Fuite au grand galop, que je suis des yeux sur quelques mètres seulement… Je descends pour examiner le tir, je retrouve un sang bien rouge sur une trentaine de mètres, puis au passage d’une plaine la piste semble s’évanouir. Après avoir balisé la piste, je demande à Jean Claude Colombier d’intervenir avec sa jeune chienne… Celle-ci, sur une piste encore un peu chaude, est mise en défaut au bout de 100m, mais en début d’après midi, Jean Claude refait le même travail avec sa fidèle Bessy, qui très rapidement nous mène où le daim avait rendu son dernier souffle. Distance de fuite 250m. Atteinte poumons, lame Thunderhead 125 ;
Pendant ce temps là, le Président du CABS réalise une superbe flèche sur un jeune male de l’année…
Philippe Lavallart

 

Philippe.Lavallart-copie-2.jpg

Philippe.Lavallart1-copie-1.jpg

Philippe.Bertrand.jpg

Commenter cet article

vincent L 05/01/2012 17:14


Félicitations à vous deux et à Bessie et son maître pour la recherche.

Loison.J 03/01/2012 23:32


Toutes mes félicitations à vous deux , et aussi bien sur à mon ami Jean-Claude

Christophe 01/01/2012 11:41


Et bien je vois que ton arc est bien réglé ! Félicitations !

Articles récents

Hébergé par Overblog