Le blog du C.A.B.S

Le blog du C.A.B.S

Chasse à l'Arc Beauce Sologne

Publié le par CABS
Publié dans : #Chasse, #Sanglier

Nouvel actionnaire à St Maurice et adhérent au CABS également depuis peu, je commence par me présenter. Je suis originaire du Berry et je travaille à Orléans depuis le début de l’année. Je connais Franck Hocquet depuis quelques années déjà et c’est lui qui m’a emmené plusieurs fois à St Maurice. Ce lundi soir, lui et moi faisons un affût, mais pas d’animaux vus pour ma part, cependant, des bruits étranges pendant presque 1h près du Beuvron. Le lendemain matin réveil à l’aube mais un peu tard. Le temps que je me rende sur place, le soleil est levé. Le paysage est magnifique, brume et soleil d’aurore se mélangent. Je décide de faire un peu d’approche avant de me poster. Je circule donc discrètement dans les allées à la recherche d’un brocard ou un sanglier. J’aperçois une chevrette à environ 100 mètres. Je décide de tenter une approche pour le sport ! Mais le vent est tournant et je me fais assez vite éventé… Je longe ensuite le Beuvron de façon à être à bon vent. Un ragondin est là, à distance de tir raisonnable mais je ne veux pas briser ce calme pour un ragondin. Je passe mon chemin et aperçois ensuite un héron. Une autre approche pour le sport me ramène de lui à environ 5m, pas mal sur un héron. J’entends les mêmes bruits d’eau qu’hier soir, je vois deux jeunes sangliers en train de fouiller le long des berges du Beuvron. Mais étant très près du héron, j’ai peur qu’il décolle en donnant l’alerte. J’arrive donc à m’éloigner sans l’effrayer mais il décolle quand même méfiant en passant au dessus des sangliers. La voie est libre je peux approcher.
Je me trouve à 15 mètresmais des branches me gênent. Les animaux se déplacent mais j’arrive à les suivre discrètement. J’ai toujours envie d’aller toujours plus près mais je dois me résoudre à tirer avant qu’ils ne disparaissent pour de bon. Je décoche une flèche qui vient se ficher dans le coffre de l’animal entre la colonne vertébrale et les poumons ! Le sanglier est foudroyé par ma flèche, tombe au sol immédiatement, se débat quelques secondes et termine sa vie. Distance de tir : 12 mètres, distance de fuite : aucune, atteinte aux poumons. Petit male de 20 kg.
J’utilise un arc à poulie réglé à 50 livres, des flèches carbone warrior 500 et des bilames magnus.-
Grégoire Philippot
 

Premier sanglier à l'arc à Saint Maurice !

Commenter cet article

Loison.J 30/06/2014 19:12



Toutes mes félicitations Grégoire et bienvenue au CABS

Christophe C. 30/06/2014 10:08


Féliciations Grégoire, un beau récit, une belle flèche et de belles émotions !!!


Tout y est !!!!


Bravo

lavallart 30/06/2014 09:09


Bravo Grégoire...belle entrée en matière !

Vincent.l 29/06/2014 16:22

Toutes mes félicitations Grégoire pour ce bel article, cette belle approche et ce tir. Chapeau bas et bienvenue au CABS

Articles récents

Hébergé par Overblog