Le blog du C.A.B.S

Le blog du C.A.B.S

Chasse à l'Arc Beauce Sologne

Publié le par Loison.J
Publié dans : #Chasse

Comme chaque année, le rendez-vous était donné à la propriété de la Gerbe chez notre ami Sébastien Mallein. Le traditionnel café/brioche était de rigueur, avant de nous préparer et suivre les consignes de Sébastien  et Bertrand pour le déroulement de la journée. Au programme : un beau soleil, attendu depuis plusieurs mois et 3 bracelets de chevreuils (brocards et/ou chevrillards).
Le rond constitué, Hugo se chargea de faire tirer les postes aux 21 archers présents et la troupe se mit en marche, chacun gagnant son poste. La seconde troupe constituée des rabatteurs se mit en action après que l’ensemble des archers soit installé. De riches rencontres pour certains et de bons bains de soleil pour d’autres. La matinée se ponctua pour ma part du passage des rabatteurs et d’un lièvre qui élut domicile dans un rayon de 25 mètres durant une bonne demi-heure. Il passait devant mon échelle, il s’arrêtait de temps en temps, puis disparaissait et réapparaissait sans trop savoir où aller. Les 3 coups de trompes sonnés toute l’équipe se retrouve chez Sébastien pour se restaurer (passage épicurien obligatoire).
Merci aux Christophe pour les saucisses de gibier, à Mme Chabot pour la préparation d’un sauté de daim Landais, et à Michel pour la tarte au citron  ainsi qu’à tous les autres pour les échanges culinaires et boissons partagées.
Après ce bon repas Jean-Louis, nous fait travailler les zygomatiques et nous pousse la chansonnette. Puis nous repartons pour la seconde traque où je jette mon dévolu sur un chêne au croisement de 7 ou 8 coulées. Une jeune chevrette compte parmi les 3 chevreuils à prélever pour l’après-midi. La sonnerie sera différente (4coups taïautés). La traque commence et une petite chevrette viendra me trouver à une quinzaine de mètres, mais délicat de la juger comme sub-adulte, elle repart et peu de temps après, les 4 coups retentissent. Oups si c’est la même, ça risque d’être un peu au dessus de ce qui est demandé. Sébastien passant non loin de mon poste m’indique que Eden la chienne de Christophe C. vient de boucler son bracelet de la journée. Ouf on n’a pas donné les consignes à Eden. Puis une petite dizaine de minutes se passent et deux ou trois aboiements semblent se diriger dans ma direction, quand je vois surgir une chevrette à plein galop et passer dans une des coulées au pied de mon échelle………HEINC……….HEINC……elle s’arrête à une quinzaine de mètres derrière mon échelle sur un ¾ arrière. Trop grosse et pas dans le plan de chasse. A peine je baisse l’arc, qu’un bruit venant du même endroit m’interpelle, sûrement le chevrillard qui arrive à pleine course. L’arc monte, j’arme et je distingue à une vingtaine de mètres un magnifique brocard en velours. Il est plein galop de face, au passage de mon échelle il se bloque à un mètre en  dessous, il a du voir la chevrette arrêtée. Je ne peux pas le tirer à la vertical, trop compliqué. Il fait volte face en 3 ou 4 bons et se cale à environ 8-9 mètres de ¾ plutôt profil,  la flèche part et me semble bonne. J’ai à peine eu le temps de voir ma flèche et l’encoche lumineuse. Elle me semble bien, derrière l’épaule mais pas sûr. Je le vois partir à pleine course jusqu'à une quarantaine de mètres, puis plus rien. Je sonne et je descends vérifier ma flèche avec de bons indices d’atteinte. Un appel de Bertrand, je lui indique la situation et propose de démonter et laisser la situation tranquille, je continuerai avec eux la traque. Finalement, nous retournons une vingtaine de minutes après avec Bertrand sur les lieux accompagnés d’Isabelle et Arrow la chienne de Bertrand. Elle ne tarde pas à prendre la piste et disparaître. On attend un peu et Bertrand me dit il doit être mort Arrow ne revient pas. Effectivement nous reprenons la piste de sang et trouvons Arrow avec le brocard à 70 mètres environ de l’Anschuss. Mon premier brocard en velours. Atteinte derrière le défaut de l’épaule et sortie épaule opposée. La chevrette d’Eden sera finalement un chevrillard soumis au plan de chasse.
Un grand merci à Sébastien pour son accueil, au CABS, Bertrand et sa chienne Arrow, Christophe C. pour son aide au transport du chevreuil et le reportage photos, Bruno pour ses photo, aux traqueurs (Hugo, Séb, Olivier, le père de Christophe C., Isabelle, Bertrand, Michel et ceux que j’oublie…).
Un merci à Laurent Charpentier, le père de Christophe C, Hugoet Michel pour l'aide  precieuse au dépeçage
.
Une citation de notre ami Christophe C. et « MERCI À CEUX QUI SAVENT ».
Z7 Xtreme, Rebel Hunter 6075, tri lame G5 Striker
Vincent L.
Vincent.Lenoble-copie-3.jpgVincent.Lenoble1.jpgVincent.Lenoble2.jpgVincent.Lenoble3.jpg

 

Commenter cet article

chabot gerard 04/02/2014 14:23


encore bravo mon petit VINCENT !!!


par contre pour samedi tu te détend c'est mon tour ha!ha!ha

Christophe C. 04/02/2014 11:43


On reconnait bien le style du Vincent : précis, net et sans bavure ! Du grand Vincent ! Félicitations répétées 


 


Même à l'écriture du récit, on le reconnais tous. Quand il arrive au poste, la première chose qu'il fait :  "je jette mon dévolu" Reprenez tous ces récits, vous verrez !


 


P.S. : Eden a bien suivi les connsignes, rappelez-vous, je lui avait dit : Ramène tout à Papa ! J'aurais dû lui préciser, vivant...


 

Yves THUILIER 04/02/2014 08:01


LE jeu du pendu Vincent, tu connais ?? Je remplace les mots par autrechose ...


HEINC HEINC HEINC HEINC HEINC HEINC HEINC HEINC !!!


@+ Yves


 

Loison.J 04/02/2014 00:56


Bravo Vincent , toujours au bon endroit. 

Articles récents

Hébergé par Overblog