Le blog du C.A.B.S

Le blog du C.A.B.S

Chasse à l'Arc Beauce Sologne

Publié le par Loison.J
Publié dans : #Chasse

C'est vrai que notre hôte s'habille très souvent en vert et qu'il habite dans le Marais Poitevin tout l'année. C'est vrai qu'il en connait tous les recoins et ses créatures enchantées, mais non ce n'est pas pour autant un ogre ! Non, nous n'avons pas rendu visite à Shrek !
C'est bien de Patrick C. dont nous parlons et qui a su nous accueillir chaleureusement (Philippe L. et moi) à l'occasion d'échanges cynégétiques, pour deux jours mémorables de chasse à l'arc.
La chasse du samedi nous conduit à Villars-Le-Bois en Charente Maritime, vaste territoire boisé, pour une chasse mixte d'une trentaine d'archers et autant de fusils. Il est prévu trois traques matinales, au bout de deux, le temps aura raison de nous. Un bon nombre de chevreuils sont vus mais les chiens courants les poussent trop rapidement à sortir des grands bois. Sept flèches sont tirées mais pas d'animal de blessé ou touché. La journée sera close par un repas aux spécialités culinaires locales.
La chasse mixte du dimanche devait se dérouler au milieu du Marais Poitevin avec passage des conches en barque mais les inondations rendent les accès trop dangereux. La société de chasse de Sansais dans les Deux-Sèvres a de nombreux et vastes territoires pour accueillir ailleurs la vingtaine de fusils et la quinzaine d'archers présents au casse-croûte matinal.
C'est donc au bord d'une haie, face à une plaine que Vincent P. entend un jeune brocard se défiler dans l'eau. Il vient vers lui, 7 mètres maintenant, il arme et sa flèche se logera exactement là où il veut ! Trente mètres plus loin, l'animal rend son dernier souffle, il prend alors sa pibole pour annoncer au groupe que c'est lui le héros du jour avec son arc traditionnel Border black Douglass 70# / Flèche Easton Alu 2219 /Lame Magnus Stinger.
Toutes nos félicitations pour cette belle et bonne flèche !
Nous clôturerons cette journée par une sortie aux lièvres des Marais, 17 animaux prélevés dans un cadre très dépaysant pour nous les solognots. On a remplit les bottes (surtout moi) mais Philippe L. nous a démontré une fois de plus son aisance à l'arc avec ses sept prises. Nos camarades m'ont même demandé : Il ne s'arrête donc  jamais ? Non jamais, on est habitué chez nous...
Il ne me reste plus qu'à remercier de nouveau toute l'équipe du Marais Poitevin, et ceux que j'ai oublié, bref : Merci à ceux qui savent !
Chapuron Christophe.

458206MG3857528804MG3780rag marais

Voir les commentaires

Publié le par CABS
Publié dans : #Chasse

Samedi dernier était organisée la troisième chasse collective à l'arc du CABS de la saison 2013/2014 sur le territoire de Saint Maurice dans la forêt domaniale de LAMOTTE BEUVRON. 20 chasseurs et 7 rabatteurs s’étaient donné rendez-vous à l'aire des hautes brosses pour une chasse aux grands gibiers. Des chasseurs à l’arc du Loiret, d'Eure et Loir et du Poitou s’étaient joints à nous.
Après une séance de tir sur cible 3D et les consignes habituelles, le groupe se mit en place dans la forêt et la chasse put commencer. Le plan de chasse concernait une biche ou un faon, des daims, des chevreuils, des sangliers et des renards.
La pluie s'étant invitée, la matinée fut pénible pour les chasseurs comme pour les rabatteurs. L'après-midi fut plus agréable mais aucun animal ne fut prélevé. Un chevrillard eut la vie sauve grâce à une petite branche qui dévia la flèche d'un chasseur. Une chevrette s'arrêta hors de portée d'un autre chasseur et alla en narguer un autre à 10 mètres de lui et de face...Un sanglier fut aperçu à la limite du territoire. Le casse-croûte fut à nouveau un bon moment de convivialité.
Merci :
A Régis qui s’est occupé d’emmener les cibles pour les tirs d’entraînement,
Aux rabatteurs, à l'unique rabatteuse et à leurs chiens,
A Jean-François pour ses viennoiseries,
A Olivier pour ses biscuits,
A Bruno pour ses photos (quel oeil ce Bruno !)
A ceux que j’ai oubliés…
Et à Saint Hubert pour les sensations procurées à certains chasseurs,
Cordialement, Franck

Troisième et dernière chasse collective à Saint Maurice - Saison 2013/2014
Troisième et dernière chasse collective à Saint Maurice - Saison 2013/2014

Voir les commentaires

Publié le par Loison.J
Publié dans : #Chasse

Comme chaque année, le rendez-vous était donné à la propriété de la Gerbe chez notre ami Sébastien Mallein. Le traditionnel café/brioche était de rigueur, avant de nous préparer et suivre les consignes de Sébastien  et Bertrand pour le déroulement de la journée. Au programme : un beau soleil, attendu depuis plusieurs mois et 3 bracelets de chevreuils (brocards et/ou chevrillards).
Le rond constitué, Hugo se chargea de faire tirer les postes aux 21 archers présents et la troupe se mit en marche, chacun gagnant son poste. La seconde troupe constituée des rabatteurs se mit en action après que l’ensemble des archers soit installé. De riches rencontres pour certains et de bons bains de soleil pour d’autres. La matinée se ponctua pour ma part du passage des rabatteurs et d’un lièvre qui élut domicile dans un rayon de 25 mètres durant une bonne demi-heure. Il passait devant mon échelle, il s’arrêtait de temps en temps, puis disparaissait et réapparaissait sans trop savoir où aller. Les 3 coups de trompes sonnés toute l’équipe se retrouve chez Sébastien pour se restaurer (passage épicurien obligatoire).
Merci aux Christophe pour les saucisses de gibier, à Mme Chabot pour la préparation d’un sauté de daim Landais, et à Michel pour la tarte au citron  ainsi qu’à tous les autres pour les échanges culinaires et boissons partagées.
Après ce bon repas Jean-Louis, nous fait travailler les zygomatiques et nous pousse la chansonnette. Puis nous repartons pour la seconde traque où je jette mon dévolu sur un chêne au croisement de 7 ou 8 coulées. Une jeune chevrette compte parmi les 3 chevreuils à prélever pour l’après-midi. La sonnerie sera différente (4coups taïautés). La traque commence et une petite chevrette viendra me trouver à une quinzaine de mètres, mais délicat de la juger comme sub-adulte, elle repart et peu de temps après, les 4 coups retentissent. Oups si c’est la même, ça risque d’être un peu au dessus de ce qui est demandé. Sébastien passant non loin de mon poste m’indique que Eden la chienne de Christophe C. vient de boucler son bracelet de la journée. Ouf on n’a pas donné les consignes à Eden. Puis une petite dizaine de minutes se passent et deux ou trois aboiements semblent se diriger dans ma direction, quand je vois surgir une chevrette à plein galop et passer dans une des coulées au pied de mon échelle………HEINC……….HEINC……elle s’arrête à une quinzaine de mètres derrière mon échelle sur un ¾ arrière. Trop grosse et pas dans le plan de chasse. A peine je baisse l’arc, qu’un bruit venant du même endroit m’interpelle, sûrement le chevrillard qui arrive à pleine course. L’arc monte, j’arme et je distingue à une vingtaine de mètres un magnifique brocard en velours. Il est plein galop de face, au passage de mon échelle il se bloque à un mètre en  dessous, il a du voir la chevrette arrêtée. Je ne peux pas le tirer à la vertical, trop compliqué. Il fait volte face en 3 ou 4 bons et se cale à environ 8-9 mètres de ¾ plutôt profil,  la flèche part et me semble bonne. J’ai à peine eu le temps de voir ma flèche et l’encoche lumineuse. Elle me semble bien, derrière l’épaule mais pas sûr. Je le vois partir à pleine course jusqu'à une quarantaine de mètres, puis plus rien. Je sonne et je descends vérifier ma flèche avec de bons indices d’atteinte. Un appel de Bertrand, je lui indique la situation et propose de démonter et laisser la situation tranquille, je continuerai avec eux la traque. Finalement, nous retournons une vingtaine de minutes après avec Bertrand sur les lieux accompagnés d’Isabelle et Arrow la chienne de Bertrand. Elle ne tarde pas à prendre la piste et disparaître. On attend un peu et Bertrand me dit il doit être mort Arrow ne revient pas. Effectivement nous reprenons la piste de sang et trouvons Arrow avec le brocard à 70 mètres environ de l’Anschuss. Mon premier brocard en velours. Atteinte derrière le défaut de l’épaule et sortie épaule opposée. La chevrette d’Eden sera finalement un chevrillard soumis au plan de chasse.
Un grand merci à Sébastien pour son accueil, au CABS, Bertrand et sa chienne Arrow, Christophe C. pour son aide au transport du chevreuil et le reportage photos, Bruno pour ses photo, aux traqueurs (Hugo, Séb, Olivier, le père de Christophe C., Isabelle, Bertrand, Michel et ceux que j’oublie…).
Un merci à Laurent Charpentier, le père de Christophe C, Hugoet Michel pour l'aide  precieuse au dépeçage
.
Une citation de notre ami Christophe C. et « MERCI À CEUX QUI SAVENT ».
Z7 Xtreme, Rebel Hunter 6075, tri lame G5 Striker
Vincent L.
Vincent.Lenoble-copie-3.jpgVincent.Lenoble1.jpgVincent.Lenoble2.jpgVincent.Lenoble3.jpg

 

Voir les commentaires

Articles récents

Hébergé par Overblog