Le blog du C.A.B.S

Le blog du C.A.B.S

Chasse à l'Arc Beauce Sologne

Publié le par CABS
Publié dans : #Ragondin, #Renard

En ce dimanche de week-end prolongé, j'ai la journée entière rien qu'à moi !!! Du coup le programme est tout trouvé : chasse, chasse et .... Chasse !

Je passerai la matinée à essayer de croiser la route d'un lièvre, en vain... Repas rapide, 2-3 choses à bricoler... Le soleil est présent, bon temps pour les ragondins ça ! Et effectivement, il y a du monde dehors !!!

Mais pas facile à approcher depuis que le piégeur a repris du service...

J'arriverai tout de même à tirer 3 flèches..., un loupé, 2 morts... 

Un dimanche de régulation

La journée avance et je suis en retard sur mon planning... Déjà 17h et j'avais prévu un affût du soir au bout de la maison, renard/lapins... Je me dépêche de me préparer, change une lame usée pour une neuve affûtée, et hop sur ma plateforme !

Comme il va bientôt faire nuit, je prends le pari de sortir l'appeau "animal blessé", il me reste moins d'1/2h de chasse... Je n'attendrais pas 10 min pour que Mr goupil se pointe... Il renifle le sol en avançant doucement... J'ai une fenêtre de tir dans 1m... Il passe la tête et se fige en me regardant, heureusement mon choix stratégique de prendre mon arc de 45# pour " petit gibier " a été payante, car quand il me regarde par la fenêtre de tir, je suis déjà à l'encrage ! La flèche part pour lui prendre le haut du crâne, il part en trombe alors que je suis mon encoche lumineuse pendant 20m puis plus de bruit....

Mon premier renard a succombé... Merci de m'avoir lu.

Cédric B.

Un dimanche de régulation

Voir les commentaires

Publié le par CABS
Publié dans : #Sanglier
Aujourd'hui samedi 9 novembre le temps est frais !
 
2 petits degrés au compteur quelques nappes de brouillard et un petit vent d'Est ! 
Bref la journée s'annonce bonne !
Rdv à 8 h dans le petit corps de ferme ou le tirage au sort des 32 postes va se faire mais pas pour moi car je suis le seul archer...
C'est ma première fois sur cette chasse ! Une belle forêt domaniale gérée depuis 25 ans par le même président donc quelqu'un qui connait bien la chasse ! Nous allons faire une battue au sud du territoire mais la stratégie adoptée pour moi est complètement différente car je serais placé dans une bande de bois parallèle à une voie de chemin de fer et à 300m de la battue !
 
Nous voulons tester car si des animaux échappent à la ligne, ils peuvent potentiellement remonter ici.
J'ai pas mal de temps devant moi pour explorer la zone, je repère 2 grosses coulées et une petite troisième en contrebas.
Je décide de me mettre au milieu pour avoir les 3 coulées à portée de flèches. J'installe mon échelle d'affût et fait mes fenêtres de tir et notamment sur la petite coulée en contrebas, je ne sais pas pourquoi mais elle m'attire plus que les autres ! Peut-être car c'est elle qui est dans la partie la plus sale.
 
La battue vient de commencer mais je n'entends pas grand-chose mise à part 2 coups de carabines.
Je suis attentif car je sais qu’aucun animal qui va venir ne sera stressé et va arriver tranquillement !
 
Après avoir la tête dans les arbres à contempler plus de 150 mésanges nonnette autour de moi se nourrir dans ce bois d'acacia et de châtaignier un craquement autre que celui d'une mésange retient mon attention !
Il s'agit de 2 sangliers arrivant tranquillement et qui s'arrêtent tous les 10 mètres dans ma fameuse coulée de contre bas !
Je me lève tranquillement, ils sont à 50m je commence à armer mon arc et je me cale, l'attente n'est pas longue, l'animal s'arrête à 20m et met sa hure en l'air à ce moment-là j'ai peur qu'il me sente mais il continue son chemin pour s'arrêter pile dans ma fenêtre de tir 🙏
 
Mon encoche lumineuse disparaît dans les côtes du suidé, ils font demi-tour et je commence déjà à voir le léger filet de sang couler le long de son flanc...
 
Quelle émotion encore une fois ! J'attends là fin de battue et constate la présence de bulles sur ma flèche, la recherche s'effectue rapidement et 80m plus loin gît mon sanglier sur le flanc !
 
Le premier sanglier fléché sur le territoire ! Les rabatteurs sont aux anges qu'un archer puissent faire un sanglier à l'arc, car ce fût le seul de la journée, tous les autres sont loupés, 27 balles viendront cueillir quand même 2 cerfs et 3 chevreuils.
 
Un grand merci à Benjamin pour la confiance de mettre un archer dans la battue ! Une magnifique journée comme on les aime !
 
Arc Mathews Vertix 72# 
Flèche Solognac Lame Kudupoint
 
Edouard L.
Sanglier solognot

Voir les commentaires

Publié le par CABS
Publié dans : #Sanglier

Ce samedi 26 Octobre est à marquer d’une pierre blanche. Journée d’ouverture sur cette propriété en milieu ouvert, à quelques kilomètres au dessus de la Loire.

A la seconde enceinte, j’accompagne les piqueux sur un premier grand roncier. Rien de particulier quand tout à coup,  les chiens attaquent un animal dans un autre roncier d’une cinquantaine de m², situé de l’autre côté d’un petit chemin. Entendant cela, je descends sous ce second roncier en bordure d’une petite fosse.

Pendant cinq bonnes minutes, l’animal reste au ferme dans son fort. Les piqueux insistent et soudain à 8 mètres de moi, enfin débusqué un sanglier sort comme un boulet de canon et passe sur ma gauche à 2 mètres.

Dès la sortie du roncier, le Black Widow est armé, et la décoche se fait au moment où le sus scrofa passe à ma hauteur, plein profil. Une vraie sensation procurée par le tir instinctif...

Je sens que la flèche est bonne.

Et elle est même parfaite, car seulement 20 mètres plus loin, le sanglier s’effondre mort. Et pour cause, le cœur ayant été touché par la lame.

Nous restons tous quelques instants sans voix, en découvrant le sanglier.

Et il y a de quoi.

Le soir à la pesée, je vois défiler sur le peson des chiffres rarement vus pour un sanglier.  120, 130, 140, 150 et finalement stabilisation de la pesée à 156 kg.

LE SANGLIER D’UNE VIE D’ARCHER !

Qui plus est, à l’arc traditionnel et en milieu ouvert. Je suis sur un petit nuage. Que d’émotions…

Jean-Hugues G.

Enorme !

Voir les commentaires

Articles récents

Hébergé par Overblog