Le blog du C.A.B.S

Le blog du C.A.B.S

Chasse à l'Arc Beauce Sologne

Publié le par Loison.J
Publié dans : #Chasse

Saint Hubert a été très clément avec moi en cette douce journée de janvier.
Invité par François sur le territoire de l'Aunaie à Vouzon, le tirage au sort m'attribue mon poste en queue d'un petit étang .Sur place je repère rapidement quelques coulées qui sortent des fougères
et j'avise un gros pin sylvestre qui soutiendra ma chaise d'affût. Dix minutes après être installé un brocard venant de la propriété voisine saute l'allée et se dirige tranquillement vers moi. Je suis prêt mais il m'arrive de face et le moindre mouvement m'est interdit. Il est maintenant à 10m et ne me voit pas puis soudain il m'évente et entre dans la traque en plein profil mais à la course : pas de tir en mouvement !
Les rabatteurs arrivent de l'autre côté de l'étang et devant moi dans les rouches et la saulaie je perçois un clapotis puis un grognement caractéristique: un jeune sanglier d'une quinzaine de kilos arrive droit sur moi suivi de sa mère. Je le salue d'une flèche sous ma chaise à 4m, inratable bien sûr, mais cette année quand çà ne veut pas...le tir quasi vertical ne me réussit pas.
Un quart d'heure plus tard mon copain Hugo, le teckel, de sa voix enjouée m'annonce une menée.
Un couple de chevreuils longent les fougères dans une des coulées. L'arc est armé avant le saut de l'allée et le brocard s'y arrête pour écouter les chiens et prendre son parti : trop tard la flèche est partie et l'atteint flanc droit, en arrière de la cage thoracique. Il bondit devant lui et disparaît à ma vue dans un grand fracas de branches. Je sonne la mort et attends confiant. Hugo arrive peu de temps après, se trompe de voie et prend celle des sangliers à l'envers puis recoupe celle du brocard. Il s'arrête d'aboyer, je crains qu'il ne le remette sur pied mais non je suis rassuré car il revient la gueule plein de sang: l’hémorragie a du faire son travail. La fin de traque sonnée, j'entreprends avec mes deux coéquipiers la recherche au sang .Assez facilement, la piste nous emmène 100m plus loin : mon brocard gît, déjà raide, dans des herbes jaunes
Atteinte foie-rein, arc Arawak 60 livres, flèche Easton 2117 XX75, lame Snuffer 150 grains.
Je voudrais tout particulièrement remercier François et les membres de l'ASCAL45 pour leur accueil chaleureux et cette magnifique journée
J-L Delaplace
Jean-Louis.Delaplace-copie-1

Commenter cet article

C

Récit sympa, toutes mes félicitations !
Répondre
F

Bravo à toi Jean Louis!
Répondre
L

Félicitations Jean-louis, pour ce joli brocard ! Unbe saison placée sous le signe du chevreuil !
Répondre
S

félicitations jean-louis, un grand coup de chapeau pour ce joli brocard...
Répondre
P

Bonjour Jean-Louis, j'avais vu ton prélèvement il y a peu de temps, tu remets ça, bravo. Même si les tirs verticaux ne te conviennent pas la saison n'est pas mauvaise.


 


Bravo encore,


Philippe.
Répondre
F

Bravo Jean-Louis !
Répondre
V

Toutes mes félicitations Jean Louis, et tout ça toujours au tradi, chapeau bas Monsieur et joli récit.
Répondre
L

Toutes mes félicitations mon petit Jean-Louis
Répondre

Articles récents

Hébergé par Overblog