Le blog du C.A.B.S

Le blog du C.A.B.S

Chasse à l'Arc Beauce Sologne

Publié le par Loison.J
Publié dans : #Chasse

 

Chasse de Ternay (Loir et cher) Vendredi 30 Juillet 2010

Après une belle saison de rut où les occasions de tirs n’ont pas manqués, je tirai la semaine dernière (mercredi) un magnifique brocard portant 6 sous mon tree stand. La flèche passera entre l’épaule et la colonne. Après une recherche le soir même avec un chien de sang nous ne retrouverons aucuns signes, pas de sang, laissant penser à une flèche mortelle. Une grande amertume me travaillera durant quelques jours avec des recherches répétées dans le secteur de tir afin de le retrouver mais aucun signe. Je décidai de reprendre mes affûts et déplaçais un tree stand où je vis 3 soirs de suite un brocard portant huit le nez dans les chèvres. J’armerai 4 fois sans pouvoir trouver un moment pour le tirer dans de bonnes conditions. Depuis lundi, je ne voyais plus rien, quand un coup de fil mercredi matin m’indiqua que se n’étais plus la peine d’aller dans le secteur de mes tree stands des carabiniers venait de faire leur passage en prélevant de beaux spécimens, le secteur étant pourtant réservé aux archers. Le soir même je change complètement de secteur que je ne connaissais pas, première sortie un brocard portant 8 ne résistera pas à mon appel buttolo et passera sous mon TS à fond (zut) je siffle, rien, passage éclair.

Jeudi soir je déplace mon autre TS où je voyais de temps en temps le soir en rentrant un petit brocard, je prend soin de vérifier le long de la plaine les 3 ou 4 coulées et décide de faire un petit barrage avec quelques branches sur deux des coulées. 21 h 45 appel buttolo (cri de dominance), 5 à 10 minutes s’écoulent et le voilà qui déboule à la course sous le tree stand et se calent à 15 mètres en plaine, impossible de tirer des branches me gênent. Je rebuttolote (oui j’aime bien se terme) et la il se met à tourner autour du tree stand durant 10 minutes mais la nuit et bien tombée et je ne trouverai aucune fenêtre ni opportunité. Dernier jour avant les vacances car je pars demain matin, levé de bonne heure et petit élagage au niveau du tree stand pour ouvrir une belle fenêtre de tir, départ boulot retour 19 H 00 sur les lieux,  je décide de prendre l’appareil photo pour une fois. 1 H 00 que je suis en place, petit appel buttolo (cri de dominance) et paf 20 H 10 le voilà qui s’approche, reprend la même coulée, la fenêtre de tir et impeccable, il se positionne de dos puis tourne légèrement de ¾, je suis armé et concentré, pas de tremblement, pas de palpitant, je prend derrière la dernière côte, ma flèche est partie, il fait un saut de cabri, rentre dans le bois, fais un ¾ de tour sur lui-même et j’entend dans le bois comme un roulement et comme si il repartait. Je reste en place et reprend mes esprits et la le palpitant commence boum, boum boum. Je descends au bout de 7 à 8 minutes voir ma flèche rien (aïe aïe ça recommence) je cherche partout rien et pas de sang. Je trouve du sang à 5 mètres (sang rouge et bulleux) plutôt bon signe. Et puis plus rien. J’attends la ½ heure très longue et commence à prendre le chemin qu’il a emprunté, je tourne, cherche du sang rien et la je relève la tête et le vois gisant. Un gros yes bien fort se fait entendre dans le bois, ah oui, je suis tout seul, c’est pas grave.

Merci à José Loison pour les réglages, Olivier Pangault pour le Cdrom sur le chevreuil d’été avec lequel j’ai travaillé mes appels au buttolo et bien sûre au CABS et tout ses membres, merci à tous pour vos expériences et vos conseils, et bien évidemment à Dame Nature qui m’a offert ce petit brocard.

Atteinte foie, poumons, et cœur avant de se figer dans la patte avant, ma flèche restera dans l’animal et se sectionnera à la moitié (il me manque toujours un bout de flèche d’ailleurs)

Tir 19 mètre ¾ arrière, distance de fuite 35 mètres.

Arc Mission X4 de chez Mhatews, flèche rebel hunter 4560 et lame snuffer SS

Désolé pour la longueur du texte, mais c’est comme si c’était encore mon premier.

Cordialement et bonnes vacances à tous, pour moi elles vont bien se passer je pense.

Vincent LENOBLE

Vincent.Lenoble.jpg

Voir les commentaires

Publié le par Loison.J
Publié dans : #Challenge Greg

 

Merci à Hubert Louis Vuitton, de nous avoir accueilli sur son domaine, pour organiser notre Challenge Greg annuel

Un très beau parcours de trois kilomètres, à travers bois, plaines et autour de quelques étangs

Le tout mis en place et orchestré  par Jean-Christophe Ogé, Olivier Pangault, Bruno Giacosa, Alain Gaillard, Guillaume Vuitton et Loison José, merci aux mains de renfort, Christophe et Vincent Lenoble, Christophe Chapuron

Quarante deux personnes inscrites, dans une ambiance fort sympathique, pour  participer au concours de tirs sur cibles 3D

Cette année le CABS avait ces propres cibles 3D, cible de chez Nature-Foam, le Président du CABS Bertrand Chabot, après un petit discours de remerciement  remettait les lots aux vainqueurs :

Guillaume Vuitton dans la catégorie : jeune

Jean-Claude Bajoux dans la catégorie : recurve

Invitée du CABS dans la catégorie femme

Olivier Pangault dans la catégorie : mixte compound, recurve

Yves Thuilier dans la catégorie : compound avec viseur

Un pot de l’amitié pour conclure ce Challenge Greg 2010

Merci à tous d’avoir fait vivre cette journée magnifique

Merci à tous les monteurs et démonteurs

Merci à Hubert et Christine Louis Vuitton de nous avoir accueilli, toujours aussi chaleureusement

Voir les photos en cliquant sur la photo ci-dessous  

13

Voir les commentaires

Publié le par Loison.J
Publié dans : #Chasse

Lamotte en juillet... tout un programme, 
à travers les crottins de chevaux il faut tout d'abord se frayer un chemin dans les allées. 
klaxons divers tu oublieras, cornes de brume tu mépriseras, clameurs du public jamais tu n'entendras, cri des enfants, amusé tu resteras, musiques diverses tu bénéficieras, hennissements et jappements à gogo tu profiteras, 
mais il ne faut pas oublier que c'est grâce à cette forêt périurbaine et à toutes ses activités que nous pouvons bénéficier de ce territoire. C’est assurément ce qui en fait le charme...le reste de l'année ! 
Dans ce cadre, l'affut sur ma chaise semblait bien compromis. Notre président avait élu domicile près de la nationale, pour lui les moteurs des voitures venaient couronner le tout ! 
Vivement le mois d'août ! 
10H00 je suis résigné à ne rien voir, la soirée aura été agréable, la température douce. Une pipistrelle commune attire mon regard lors de sa première chasse de la soirée, elle passe, repasse. Elle est bientôt suivie par deux grands MURINS  (bien que je ne sois pas grand spécialiste des chiroptères, 35cm mini d'envergure !). le spectacle dure 5 bonnes minutes. 
En bordure de clairière une forme furtive apparait... un jeune renard vient de rentrer en scène à 35m. 
Je pipe, rien ! je repipe, rien !! il continue de fureter au sol dans la même zone sans être intéressé (ni effrayé au passage !) par mes "bisous "de souris. Je décide d'armer et de prendre 20cm au dessus.
La flèche part pour le frôler sur sa gauche de quelques centimètres (vous avez dit millimètres ?). Il disparaît dans les fougères. 
Repipe, rien !!! il réapparaît au bout de 5mn toujours aussi désintéressé, s'approche de ma ligne virtuelle des 20m. 30m, 28m, 25m, 22m, pipe il repart tranquillement me tournant le dos et escalade une souche à 23/24m, il va rejoindre le bois ! tir ! 
Il s'enroule sur la flèche, fin de l'action sur place en quelques secondes...le premier renard de ma vie de chasseur est à mes pieds ! 
Merci à Bertrand qui n'est sûrement pas étranger à cet apport de "BARAKA" ! 
Arc MATTHEWS DRENALIN 60 lbs / flèche  carbone HERITAGE / lame gerrman KINETICS 125GR,

Brice-et-son-renard-19-juillet-2010-00.jpg

Voir les commentaires

1 2 3 4 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog