Le blog du C.A.B.S

Le blog du C.A.B.S

Chasse à l'Arc Beauce Sologne

Articles avec #lievre catégorie

Publié le par CABS
Publié dans : #Lièvre

24 adhérents du C.A.B.S. se sont retrouvés aujourd'hui pour une chasse au lièvre sur la commune de Lestiou.

Nous sommes reçus par les membres de l’ACCA locale ainsi que par Philippe L. en tant que « maître de séance »

Le temps est particulièrement agréable et même ensoleillé pour cette fin novembre. Malgré les terribles inondations du printemps, la sécheresse estivale et les maladies, le territoire est encore bien riche en lagomorphes.

Une bonne centaine de capucins vont alors essuyer le tir nourri de 235 flèches au cours de la journée…. Mais pour zéro résultat. Malgré la présence de nombreux « PRO » et les efforts du groupe, aucun animal ne tomba au champ d’honneur ! Mais quelle ambiance et quelle belle journée.


Merci à nos hôtes, aux rabatteurs bénévoles et à Philippe pour sa parfaite organisation.
Le bureau.
 

Chasse de Lestiou du 26/11/16
Chasse de Lestiou du 26/11/16
Chasse de Lestiou du 26/11/16
Chasse de Lestiou du 26/11/16
Chasse de Lestiou du 26/11/16
Chasse de Lestiou du 26/11/16
Chasse de Lestiou du 26/11/16

Voir les commentaires

Publié le par CABS
Publié dans : #Lièvre

Un temps radieux a accueilli quelques amis du CABS lors de cette journée de chasse aux lièvres de Louville (28); L'organisation parfaite et la chaleur de l'accueil de la société de chasse locale, ravirent les 45 archers présents… Les chaudrons se succédèrent au fil de la journée, tantôt sur des terrains "roulés" et fraichement semés, tantôt sur des "guérets" de chaume, tantôt dans des betteraves sucrières voire des légumes de plein champ !

Comme c'est malheureusement très souvent le cas dans l'ensemble de la Beauce, la population de lièvres a chutée fortement (conditions climatiques et maladies n'y sont pas étrangères…) . Encore une fois le CABS a montré sa dextérité et son habileté dans le tir en mouvement des lagomorphes: François ouvrit le bal dès la première battue, suivit de près par Vincent (la nouvelle présidence ça stimule !) qui avec une magnifique atteinte, réalise ainsi son premier lièvre en chaudron… Jean Christophe en "fin tireur" s'appliqua à soigner son swing, et votre serviteur clôtura efficacement la journée au milieu d'un champ de betteraves, ce prélèvement inaugurant la première sortie de mon nouvel arc (Virgil Voss)

9 lièvres au tableau (dont 4 pour les archers du CABS…)

Philippe LAVALLART

De grandes premières
De grandes premières
De grandes premières
De grandes premières

Voir les commentaires

Publié le par CABS
Publié dans : #Lièvre, #Lapin

 

Lièvre de Lestiou

Nous sommes le 28 novembre je viens de rentrer du Canada, est là bas j’ai pu m’entraîner beaucoup avec un Black Widow prêté par un ami. 

De retour en France je fais donc l’acquisition d’un Black Widow pour pouvoir continuer un mode de chasse qui me plait de plus en plus « la chasse à l’arc traditionnel »

Rdv à la place de l’église en ce samedi matin qui s’annonce être une belle journée, sur les terres communale ou j’ai pu faire mes premières années de permis de chasser avec mon premier lièvre en chasse accompagnée mais avec un fusil, après de multiples chasses aux lièvres en chaudron et environ 140 flèches tiré sur lièvre je n’ai jamais réussi à faire un lièvre avec un arc traditionnel en chaudron…

 

Les consignes sont données et Mr mon père préside cette journée avec comme consigne « si vous souhaitez en fléchez plusieurs vous pouvez…»  ce que je reprends directement il faudrait déjà arriver à en flécher un ! 

 

Nous commençons par le Val, cette partie basse située au niveau de la Loire, les premiers lièvres sont levés et tirés, quelques belle compagnie de perdrix grises sauvages me passent au dessus de la tète avec le vent dans le dos, des images magnifiques moi qui n’est jamais eu la chance de lever mon fusil sur un tel animal.


Beaucoup de flèches sont tirées mais malheureusement sans succès, nous partons sur le haut de Lestiou, après un petit chaudron vient au tour de « la réserve » vous l’aurez compris ça risque d’être pas mal ! 

 

Après avoir placé ma ligne ça commence, et déjà des petites masses de lièvres se forment au loin pour courir dans tout les sens, le chaudron se fait bien sans grand trou et les lièvres tournent pour être tirés plusieurs fois, un lièvre arrive droit sur moi je me concentre il est de ¾ face je prends mon temps décoche et voit ma flèche arriver dans le lièvre !

 
Il est là, après 140 flèches tirées sur lièvre, j’ai MON lièvre, je ne peux m’empêcher de cacher ma joie et je suis même ému et l’émotion me monte ! Merde ce n’est pourtant qu'un lièvre, oui mais un lièvre avec un arc en bois et pas avec un coup de 4 ! 


Pour moi ma journée est faite, un autre lièvre arrive est c’est mon voisin Jean-Louis qui prélève lui aussi son premier lièvre, nous sommes heureux tout les deux, j’ai maintenant un lièvre dans ma main droite et mon arc dans la gauche, mais le chaudron n’est pas fini il en reste encore, et bien sur je me souviens de la phrase du matin de celui qui ma tout apprit (mon père, merci papa) « vous pouvez faire plusieurs lièvres », un lièvre fait le tour du chaudron, loupé par plusieurs archers, 7 fois quand même, il arrive sur nous, j’ai Daniel C. à ma droite je lui dis prépare toi il est pour nous celui là. Le lagomorphe court devant moi à une vingtaine de mètres et ma flèche vient finir ça course ce qui le coupe dans son élan…


Je ne suis pas en train de rêver j’ai deux lièvres dans mes mains en moins de 5 minutes, ce n’est plus de la chance mais un miracle ! Mon Black Widow n’était même pas encore payé mon ami m’a dit le vendredi prends le samedi pour essayer aux lièvres, tu me diras s'il te plait, le message avec juste la photo des 2 lièvres et la mention vendu en dessous était assez significatif… 


La battue s’acheve, il est temps d’aller au déjeuner du midi, je suis vraiment heureux d’avoir réussi à prélever ces deux lièvres, l’après midi je passerais quelques fois a 2 ou 3 cm des lièvres mais comme à chaque fois c’est à coté c’est le jeu.. La fin de la journée se conclue par 380 flèches tirées, 5 lièvres au tableau, une belle journée ensoleiller avec des copains.


Arc Black Widow de 62# et Lames Zwickey
Edouard Lavallart

Lièvres et lapins « les deux font la paire »

 

Lapins de Blois 

Nous sommes début décembre, le Black Widow est acquis et cette après-midi c’est petit tour aux lapins avec quelques furets, le RDV est donné pour 13H45, 13H50 je suis en retard les copains ne m’attendent même pas est commence sans moi le roncier.

J’arrive après tout le monde ils ont déjà tiré quelques flèches, je me place à coté de mon père car j’aime bien tirer avant lui ou pour le charrier et faire la compétition père fils…

 

Les lapins font quelques allers retours et soudain j’en vois un arrêté dans le roncier mais derrière les ronces impénétrables, j’ai une petite fenêtre de tir. Je tire et le cri d’un lapin flèché ce fait entendre… Première flèche et premier lapin de la journée, je ne vous met pas les commentaires de mon père qui ne comprends pas comment j’ai fait de un pour voir le lapin et de deux pour l’avoir !

Mais bon il faut bien aussi un peu de réussite dans la chasse, après les quelques ronciers fait c’est direction des trous pour y mettre quelques furets, les lapins sortent à toute allure. Les flèches ne passent pas loin mais toujours à coté. La concentration est à son maximum quand un lapin sort je lève mon arc et décoche ma petite Zwickey. Elle vient finir sa course derrière sa nuque, s’en ai finit pour lui… encore un grand moment avec mon premier lapin au furet, c’est un peu plus dure que les lapins chassés au Beagle dans les ronciers… disons que ça court un peu plus et surtout plus vite !


Arc Black Widow de 62# et Lames Zwickey
Edouard Lavallart

Lièvres et lapins « les deux font la paire »

Voir les commentaires

1 2 3 4 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog