Le blog du C.A.B.S

Le blog du C.A.B.S

Chasse à l'Arc Beauce Sologne

Publié le par CABS
Publié dans : #Chevreuil

Après 5 sorties le soir et 2 le matin où je voyais ce brocard à chaque fois soit trop loin ou à distance de tir mais jamais dans les bonnes conditions. J'ai eu l'occasion à plusieurs reprises d'avoir de jeunes brocards dans de bonnes conditions, mais ce n'était pas dans mes objectifs. J'avais repéré 3 brocards et je me tiendrais à ceux-là.

Ce matin réveil à 4h30 (ça pique un peu…) je l'aperçois vers 7h30 mais à 35 mètres, vaquant à ses occupations. 

Un retour s'impose ce soir… 

19h45 je suis en poste, je sais qu'il passe dans les parages pour inspecter son secteur entre 20h et 21h. 

1/4 h en poste et le voilà dans mon dos. A peine imprégné des bruits de la forêt et de l’environnement. Il semble vouloir prendre la bonne option cette fois-ci. Chose faite il passe à 10 mètres de mon affût où il accusera le vol de ma flèche pour rendre son dernier souffle à une soixantaine de mètres. 

Merci au Président de l'Acca aussitôt prévenu pour son aide d'après chasse. 

La chasse du brocard en été est et restera pour moi une des plus passionnante tant sur l'animal chassé que sur le mode de chasse. Cela demande beaucoup d’observation et contemplation de notre belle nature environnante.

Mathews Halon 6 et lame Rage Chisel 2 blases.

A bientôt arc en main

Vincent L.
 

Patience...
Patience...

Voir les commentaires

Publié le par CABS
Publié dans : #Renard

Les feux d'artifices à peine retombés de la veille au soir, le calme est maintenant revenu sur la propriété tourangelle. Je profitais d'un champ de blé tout juste moissonné, pour y jeter un rapide coup d'œil lors de ma promenade matinale… Les premiers rayons du soleil donnaient un aspect d'or à ces pailles récemment fauchées, et rapidement je remarquais une tache orange à plus de 100m.

Maitre Renard, assis sur son séant, contemplait lui aussi la beauté de l'instant. Sans doute repu par sa promenade nocturne, il s'accordait quelques moments de répit, avant de regagner les profondeurs de son terrier.

Les jumelles encore à détailler l'environnement, deux secondes me suffirent pour mettre en œuvre mon plan d'action…

Vu la petite brise solaire, habituelle en cette période de l'année, l'approche se fera par le bois. J'emprunterai l'Allée de la "Chabotière" (la bien nommée !) et je ressortirai à hauteur de l'allée des Sapins. Il me restera 20m à faire sur un petit layon, mais la rosée du matin sera mon allié et les "chips" seront forcément encore bien ramollies…

Tout se déroule suivant le plan prévu, et je parviens sans encombre en bordure de plaine. Le goupil (un mâle adulte) n'a pas bougé, il est à 25m et je l'aperçois à travers quelques branches basses. Je me glisse jusqu'à un petit fossé de bordure, pose un genou à terre, la tenue de camouflage avec ses feuilles 3D faisant corps avec l'environnement.

Je décide de le "piper". Il réagit très vite à mon appel, sans doute pas complètement repu de ses agapes nocturnes. Un nouveau bruit de souris le fait se lever d'un bond, et en quelques secondes le voici maintenant très près. L'arc est armé, le doigt sur la détente du décocheur. "Toujours plus près" qu'ils disent à la FFCA ! Alors à moins de 5m, en trois quart avant, l'encoche lumineuse disparait dans la fourrure brune de l'épaule. Une dernière fuite désordonnée sur une vingtaine de mètres sera son dernier galop…

Arc Mathews XT, Lame Stricker 3 lames

Philippe L.

Maitre Renard

Voir les commentaires

Publié le par CABS
Publié dans : #Chevreuil

Dimanche soir, peu pressé et sans convictions, je charge arc et matériel en voiture. Arrivé sur les lieux de mon affût vers 19h50, je m'installe pour une observation proche d'un champs de blé. Je convoite depuis quelques temps un joli 6 qui semble être plutôt nocturne. Repéré et filmé toujours à des heures improbables pour espérer le voir, il semble être bien malin celui là. Je l'avais surnommé "le fantôme" tout comme un autre d'ailleurs encore plus discret.

Installé, depuis une petite demi heure, je relève la tête entre deux textos et j'aperçois une tête coiffée à une trentaine de mètres se dirigeant sur mon affût. Rapide coup de jumelle pour confirmer que c'est bien lui. Il est à peine 20H25, alors que je ne l'ai jamais vu durant ces horaires. Je décroche mon arc et m'aperçois que j'ai oublié de mettre une flèche. Le temps d'opérer qu'il est déjà à une vingtaine de mètres près à sortir du champs. Après quelques hésitations avant de rentrer dans le bois et inquiet de mon odeur certainement laissée à mon passage peu de temps avant, il baisse et relève la tête à plusieurs reprises. La flèche est déjà partie avant même qu'il ne tente un demi tour.

Il parcourera une 40 mètres avant de rendre son dernier souffle.

Un grand merci à l'ACCA de Ternay pour la confiance accordée aux archers.

Je dédicace cette belle fin de chasse à Franck H. avec qui, j'ai pu confectionner le manche du couteau qui aura permit de passer le bracelet à ce bel animal.

Mathews Halon 6, carbon express blu RZ, lame Rage Chisel 2 blade

Vincent L.

 

"Le fantôme"
"Le fantôme"
"Le fantôme"
"Le fantôme"

Voir les commentaires

1 2 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog