Le blog du C.A.B.S

Le blog du C.A.B.S

Chasse à l'Arc Beauce Sologne

Publié le par Loison.J
Publié dans : #Chasse

Il y a des jours « sans »…et des jours « avec » !

Une délégation du CABS avait décidé de découvrir le territoire de la société de chasse de Néron (petit village entre Chatres et Dreux)en répondant aux sollicitations de Thierry, l’organisateur local, et de nos amis de l’ACAEL (chasseurs à l’arc d’Eure et Loir).

Les préparatifs commencés plusieurs mois auparavant par la fourniture des N° de permis, le règlement de la journée, la fourniture du plan d’accès, ne laissaient rien au hasard. Très rapidement les nombreux chasseurs à l’arc (48) étaient pris en main par les organisateurs et un petit déjeuner de bienvenue était offert par la société de chasse locale, dont plusieurs membres participaient en rabatteurs à notre journée.

La première battue se déroulait dans une plantation de cassis. La battue pas encore commencée, les lièvres vidaient déjà la parcelle (un système de « trop plein » sans doute ! ). Les flèches commençaient déjà à fuser de la part des chasseurs dans les rangs de cassis, j’avais pris un peu d’avance sur le coté de la battue, pour fermer l’aile. Quelques animaux fuyait déjà en plaine, mais hors de portée. Cependant un capucin « débuchait » à un bon 25 m. L’analyse rapide de la situation, l’angle de tir respecté avec mon voisin, et je lâchais ma première flèche de la journée…qui après un vol parfait atteignait le lièvre en plein coffre! Au bout de quelques secondes, il s’arrête de courir, puis s’écroule raide mort ! Belle entrée en la matière !

Quelques minutes après un lièvre sort des cassis avec une flèche également bien placée et s’écroule sous nos yeux, c’est Georges qui vient de réaliser le sien…Première flèche de la journée aussi pour lui. Le Cabs se distingue. Cette première battue devait sans doute rassembler près d’une centaine de lièvres sur un champ de moins de 10 hectares !

La seconde battue voyait la réalisation d’un beau chaudron, plus classique, avec drapeau de repère au centre… quelques lièvres forcent la ligne où se trouve les chasseurs à l’arc du CABS. Un lièvre viendra me forcer le passage à 20m, je le tire ¾ arrière, et ma flèche arrive dans le cou. Il la garde pendant une cinquantaine de mètres, puis franchi une haie, et disparaît de notre vue… nous ne le retrouverons pas.

La battue voisine est similaire à la première, mais avec une densité de lièvres nettement supérieure. Voir au loin un « train » de 8 ou 10 lièvres se suivre, comme lors du bouquinage, et forcer la ligne du chaudron est toujours un spectacle magique ! De très nombreuses flèches sont encore décochées, avec plus ou moins de succès… (enfin il faut être honnête, surtout moins !)

Le traditionnel « déjeuner sur l’herbe » mais avec tout le confort…le CABS a une réputation à tenir ! (réchaud à gaz SVP, pour l’excellent ragout de sanglier de Claude, et les non moins délicieuses saucisses de biche de Frédéric (recette à suivre normalement), permet à notre petite équipe de retrouver des forces !

L’après midi, deux premières battues nous mettent en jambes pour « le bouquet final » promis par Thierry. Déjà de nombreux faisans (tous sauvages bien sur ) rejoignent le bois qui terminera notre journée, se moquant des flu-flu lancées à leur poursuite… Une dernière pièce de cassis, me permet de voir s’échapper (rien que sur un seul coté) 35 lièvres !

Il nous reste l’ultime battue de la journée, un bois d’une dizaine d’hectares. Les mines réjouies des habitués laisse présager un bon moment. La société de chasse « nous offre » leur réserve, le saint du saint, le graal tant attendu et espéré toute une vie par un chasseur à l’arc. Cœurs fragiles s’abstenir, vous croyez avoir tout fait, tout vu…et bien non ! si vous n’avez pas fait cette dernière battue de Néron, vous n’avez encore pas vécu ! « le dire c’est bien…mais le faire c’est mieux », et là vous serez fier de dire à vos enfants « j’y étais » !!

Le maitre des lieux m’avait désigné « marcheur-volontaire »… j’acceptais sans rechigner à la vue des petites ronces couvrant le sol, sous les chênes et les châtaigniers… dès les premiers mètres, les lièvres détalent de tout sens. Il faut faire un choix entre tirer les faisans à la flu-flu ou tirer les lièvres. Je n’hésite pas un instant, les flu-flu resteront au fond du carquois. La progression n’est pas facile, le bois assez dense…et il faut être particulièrement (non, extrêmement) attentif à la sécurité. Les lièvres sont levés « par dizaines » ! Devant, derrière, à gauche, à droite…ça court de tous cotés, les flèches fusent. Les faisans décollent dans des chandelles impressionnantes, un feu d’artifice qui dure une heure de temps ( plus d’une centaine seront sans doute levé) Un renard, des lapins…le bois doit recenser tout ce que le canton doit compter comme gibier !

J’ai la chance de tirer dans cette battue une dizaine de flèches… et de prélever un premier lièvre… puis un second …. puis un troisième….. puis un quatrième. Un cinquième ne me laisse qu’une grosse touffe de poils blanc (sans doute un peu bas).

S’ensuit de chaleureuses congratulations, des souvenirs plein la tête, des remerciements enthousiastes pour les organisateurs et pour mon ami François Paillard frère d’arme de toujours qui m’a poussé à venir à cette journée ! 18 lièvres au tableau du soir, pas un faisan et sans doute plus de 700 à 800 flèches de tirées.

Je n’ai pas toujours été à pareil fête, mais souvenez vous qu’à la chasse à l’arc il y a des jours sans…et des jours avec !

Pour le matériel, Fire Hawk de Rodney Wright et flèches carbone alourdies tuyau plastique + Zwickey Eskimo, rondelle caoutchouc

Bonne fin de saison

Philippe LAVALLART

Philippe.Lavallart1.jpg

Philippe.Lavallart.jpg

 

CABS3.jpgGeorges Mirleau 19/11/2011

CABS2.jpg

CABS.jpg

Commenter cet article

vincent L 23/11/2011 21:08


Bravo également à Georges et Bertrand pour leur lièvre, toutes mes félicitations.

Loison.j 22/11/2011 23:57


Toutes mes félicitations à
Maître Philippe Lavallart et aussi à Mr Mirleau Georges et à toute l'équipe qui a représentée le CABS, je vois avec plaisir que le repas est toujours aussi convivial

tonin 22/11/2011 22:10


Felicitations Philippe.


Les mauvaises langues diront qu'ils sont ENORMES ces lievres, donc inrattables


En tout cas respect!

tonin 22/11/2011 21:55


Felicitations Philippe.


Les mauvaises langues diront qu'ils sont ENORMES ces lievres, donc inrattables


En tout cas respect!

tonin 22/11/2011 21:48


Felicitations Philippe.


Les mauvaises langues diront qu'ils sont ENORMES ces lievres, donc inrattables


En tout cas respect!

vincent L 21/11/2011 21:06


Bravo Maître, mais la prochaine fois les photos seront payantes. Si on peut y retourner ? ou alors il faudra faire un jour sans.


Toutes mes félicitations pour cette merveilleuse journée

bruno lahalle 21/11/2011 20:36


toues mes félicitations maître archer et, bravo à la délégation.

Bruno 21/11/2011 19:17


Bravo quand meme.

Bruno 21/11/2011 19:16


C'est inadmissible!!!!!


Viandard va............

nouvellon didier 21/11/2011 18:44


chapeau bas maître philippe       a plus

Christophe 21/11/2011 11:05


S'il existe un Déesse pour les archers, au CABS nous aussi on a notre Dieu de la chasse au chaudron !!!!


 


Félicitations Maître Philippe !

gaillard 21/11/2011 09:26


Les inconscients!!! ils ont mis le loup dans la bergerie


bravo Philippe


et bravo à toute l'équipe.

Yves T. 21/11/2011 08:19


Bien le bravo Philippe pour ce jour avec !!!!

Articles récents

Hébergé par Overblog