Le blog du C.A.B.S

Le blog du C.A.B.S

Chasse à l'Arc Beauce Sologne

Publié le par CABS
Publié dans : #Chasse, #Chevreuil

Actionnaire de l’ACCA de Marçay dans la Vienne, je participe 2 fois par mois aux battues aux grands gibiers qui y sont organisées. Ce samedi 20 décembre 2014, nous nous retrouvons comme d’habitude à une vingtaine d’actionnaires dont 3 archers. Plan de chasse du jour, daguet, biche, faon, chevreuils, sangliers et renards.
Ce brocard est ma 4ème prise de la saison, je poste peu sur mes émotions de chasse, mais, au-delà du récit de cette belle sortie, j’en profite pour souligner l’intégration réussie de la chasse à l’arc au sein d’une ACCA et ce depuis de nombreuses années. Chaque saison une journée spéciale archers est organisée avec une association de chasseurs à l’arc de la région. Nombres de belles prises ont été réalisées par des archers invités ou actionnaires dans une tolérance et une ambiance qui mérite d’être citée. Depuis le début de cette saison, sur les 10 chevreuils au tableau, 5 ont été pris à l’arc.
Mais revenons à la chasse du jour… Après les consignes pour une traque unique devant durer environ 4 h, les tireurs fusils et carabines partent se placer à des endroits stratégiques sur une vaste superficie de bois et de taillis, entrecoupés de zones moins praticables et de cultures. Les archers se placent dans l’enceinte. Je sais ou installer mon échelle, un groupe de sapins tourmentés, disposés entre des ronciers et un bois plus clair au sol recouverts de ronces et de fougères, une belle place qui m’a déjà offert un sanglier de 90 kg et un jeune brocard, la chasse commence, plein d’espoirs... Il fait moins de 5°, le ciel est couverts, un petit vent froid et humide crée une situation d’inconfort léger, imposant un effort supplémentaire pour rester vigilant.
La jolie meute de 10 fauves de Bretagne ne tarde pas à lancer une biche, je la vois traverser un espace découvert, rentrer à allure modérée dans l’enceinte, la traverser en évitant mes camarades archers, puis sortir à la ligne, coups de carabine, sonnerie, c’est fini pour la biche… A peine le temps de rassembler les vaillants petits chiens, qu’un sanglier de 45 kg est débusqué, poussé jusqu’à la ligne, il sera parfaitement tiré d’une seule balle. Suivent plusieurs lancés de chevreuils, certains se défilent dans l’enceinte, un brocard sort à la ligne et se fait prendre par un carabinier. La voix des fauves de Bretagne tourne autour de nous, la menée dure depuis un moment, je devine l’animal refusant la sortie et promenant les chiens à travers les bois. Attentif et déterminé je le guette, je le ressens, je le vois… Assez loin devant la meute, c’est un joli brocard en velours, il évolue d’un pas rapide et calculé, je sais ou il va passer, là devant moi, entre ces 2 sapins, je l’attendais le cœur battant, l’arc était déjà armé, la flèches est déjà partie, un dernier saut et il s’effondre. Avant de me satisfaire de cette réussite, je sonne le tir et descends m’assurer de la mort de l’animal avant l’arrivée des chiens et ramasse ma flèche pour leur sécurité, j’offre une brisée au brocard et analyse mon tir, il y a toujours à apprendre…
Dernières menée, un renard s’échappe en changeant avec un chevrillard, ce dernier ne sera pas tiré, une harde de 6 biches et faons passe au travers du dispositif, fin de traque…
Tableau de chasse de la journée : 1 biche de 90kg, 2 brocards (20 et 22 kg), 1 sanglier de 45 kg et 1 marcassin pris par les chiens.
Concernant ce brocard. Tir profil arrière « marchant » à 10 mètres, affût perché, atteinte colonne / poumon, zéro mètre de fuite
Arc Recurve « sheytan » de 55 lbs, Flèche Gold Tip « Timber Stick », 
Daniel Lacroix
 

Brocard du Poitou

Voir les commentaires

Publié le par CABS
Publié dans : #Chasse, #Chevreuil

Prélèvement d'un chevreuil lors de la chasse collective du CABS à Blanchamp en ce dimanche 14 décembre, j'ai l'impression que tout a été fait à l'envers, voyons le déroulement de la journée.
Arrivée au rendez-vous de chasse, les premières plaisanteries sont de rigueur :
Tu es venu pour rabattre ? Tu ne chasse pas aujourd'hui ? Effectivement, j'ai déjà prélevé un chevreuil l'année passée sur ce même territoire mais j'insiste tout de même pour participer !
Tirage au sort des postes, je reste trivial et propose de prendre le dernier numéro... Ce sera le poste 13, je ne suis pas superstitieux mais on commence à me la jouer à l'envers cette journée !
Les archers sont placés, les affûts sont arrangés, les premiers chevreuils se défilent devant nous. Huit spécimens nous font des pieds de nez... Je redouble d'attention pour tirer dans les meilleures conditions.
Un soleil radieux réchauffe cette matinée hivernale et le vent vient exactement à l'opposé de celui-ci.
De temps en temps je jette un coup d’œil vers le soleil mais sans conviction, si ça vient, c'est toujours à bon vent ! Et pourtant, ils me l'ont fait à l'envers !
​Deux chevreuils déambulent à contre jour et passent l'affût de mon voisin qui ne pourra pas tirer. Je jette un coup d'oeil à ma girouette  (un bout de fil pendu à mon arc)​, mes effluves tombent directement sur eux... Ça va coincer à un moment ou à un autre !
Rien n'y fait, le premier avance inexorablement vers son destin​. Il contourne l'arbre  qui m'a servi à calculer mes distance​s​ de tir, 17 mètres, je lâche la foudre en appuyant mon pin sur le défaut de son épaule.
​Il parcourt trente mètres et commence à vaciller, je suis confiant.
Je retrouve ma flèche au sol dans l'axe du tir, les indices sont abondants je suis encore plus confiant. L'animal est bien retrouvé sans vie à quelques pas de moi​, mais l'atteinte est au foie et la sortie de flèche a visiblement coupée  une fémorale. La certitude sur la qualité de mon tir et les traces d'impacts m'ont induits en erreur. Cette fois ci c'est moi qui l'ai joué à l'envers ​...​
Pour ne pas déroger à mes habitudes, c'est le moment et surtout l'endroit de conclure par : Merci à ceux qui savent !
Chapuron Christophe
Bowtech RPM 360 / CE Maxima Hunter / Lame Swhacker
 

Tout à l'envers...
Tout à l'envers...

Voir les commentaires

Publié le par CABS
Publié dans : #Chasse, #Chevreuil

Dimanche 14 décembre, suite à un désistement  je peux partir pour ma troisième sortie avec le CABS à Villechauve où nous avons rendez-vous à  8h30 pour la chasse de Blanchamp. Un peu après  9h, suite aux consignes de sécurité et au plan de chasse donné par Bertrand, nous prenons la marche pour aller se poster. En chemin déjà 7 à 8 chevreuils se dérobent en plaine, signe de présence de nombreux animaux. Daniel m’oriente vers mon poste où à peine 15 mn après m’être installé, j’entends et finis  par voir deux chevreuils qui me viennent de derrière. J’arme une première fois mais ils sont encore un peu trop loin. La chevrette  part sur la droite et le brocard vient  droit vers mon échelle à vingt mètres. J’arme une seconde fois mais là il me montre que son  arrière train. J’ai donc lancé un petit bruit, ce qui me permet de le retrouver plein profil et je décoche enfin ma première flèche sur un grand gibier. Elle vient se loger un peu haute mais en pleine colonne, ce qui le laisse sur place. Après un peu de cafouillage, je sonne ma première mort en tant qu’archer et descends plein d’émotion servir ce magnifique brocard. Merci  infini à tous, ainsi qu’aux rabatteurs pour de tel moment. Arc Hoyt carbon Element 60#, flèche Carbon Express,lame G5 Montec
Christophe F
 

Chasse de Blanchamp
Chasse de Blanchamp

Voir les commentaires

Articles récents

Hébergé par Overblog